Guide pratique Trotec – Conseils pour améliorer le climat d’une pièce 7/7

Les plantes sophistiquées sont le secret de tout décorateur d’intérieur ambitieux, car elles donnent aux appartements et aux maisons un aspect plus « aménagé » et beaucoup plus accueillant. Et les experts savent que les plantes d’intérieur vertes, outre leur effet décoratif, ont également un effet positif sur le climat intérieur. En effet, elles sont non seulement une source d’oxygène et d’humidification, mais sont également des purificateurs d’air naturels qui peuvent même neutraliser les polluants. En contrepartie, elles ont simplement besoin d’eau et d’une lumière suffisante, ce que vous pouvez facilement garantir avec le luxmètre BF06 de Trotec. Dans cette dernière partie de notre série de connaissances pratiques, découvrez comment nous pouvons bénéficier des grandes propriétés du monde végétal pour un meilleur climat intérieur.

Continuer la lecture

Guide pratique Trotec – Conseils pour améliorer le climat d’une pièce 6/7

« Booah, il fait lourd ici ! » C’est une exclamation nous avons tous probablement déjà entendue – ou sortie de temps en temps. En raison, notamment, de l’odeur de cuisson qui persiste dans l’appartement pendant des heures malgré les fenêtres ouvertes. Ou à cause des émanations de produits chimiques ou de l’odeur de moisi. Si la plupart des odeurs n’entraînent généralement pas de problèmes de santé, elles peuvent provoquer d’importantes nausées. C’est pourquoi, dans cet épisode du Guide pratique, nous vous donnons des conseils pour vous aider à éliminer ces mauvaises odeurs tenaces de votre maison et de votre appartement.

Continuer la lecture

Guide pratique Trotec – Conseils pour améliorer le climat d’une pièce 5/7

Saviez-vous que les moisissures forment des toxines cancérigènes et qu’elles sont depuis longtemps considérées comme des déclencheurs d’allergies graves ? Un ennemi sournois, donc, dont beaucoup de personnes touchées n’ont aucune idée de l’existence entre leurs quatre murs. En effet, la moisissure se niche souvent en secret, de manière invisible dans un premier temps. Ainsi, elle ne dégage pratiquement pas d’odeur dans les premiers stades et se dissimule généralement derrière les armoires. Par conséquent, la recherche du pensionnaire indésirable commence souvent après l’apparition des premiers problèmes de santé.

Continuer la lecture

Guide pratique Trotec: Conseils pour améliorer le climat d’une pièce 4/7 – Comment empêcher une humidité de l’air ambiant trop élevée

Dans le dernier volet de notre série de guide pratique Trotec nous avons abordé les risques d’une humidité ambiante trop faible. Cependant l’inverse, une humidité ambiante trop élevée avec des valeurs supérieures à 60 pour cent, dissimule également des risques accrus pour la santé. Si un air trop humide circule dans la pièce, la condition fondamentale à la croissance accélérée de moisissures dangereuses pour la santé est alors atteinte. Cachées dans les petits recoins ou derrière les armoires, elles mènent rapidement une existence propre très active. Mais d’où vient cet excès d’humidité ? Et comment se débarrasser à nouveau, et de la manière la plus élégante possible, de cet excédent ?

Continuer la lecture

Guide pratique Trotec: Conseils pour améliorer le climat d’une pièce 3/7 – Comment éviter un air ambiant sec et réduire les risques d’infection du covid-19

Ces dernières semaines, l’hiver nous a encore fait sentir ce que « vraiment froid » signifie. Nombreuses sont les personnes à avoir tourné les boutons des radiateurs vers la gauche jusqu’à la butée – et à souffrir maintenant des conséquences de l’air sec de chauffage. Il assèche nos muqueuses, amoindrit leur fonction de nettoyage et construit ainsi le milieu de vie idéal pour les virus. Les conséquences sont alors néfastes comme, par exemple, un nez sec et des yeux irrités ainsi que la toux, le rhume et le mal de gorge. Étant donné qu’une faible humidité de l’air augmente également la longévité des aérosols infectieux du covid-19 dans l’air ambiant, tout semble donc indiquer l’importance d’une humidification de l’air la plus optimale possible.

Continuer la lecture

Guide pratique Trotec: Conseils pour améliorer le climat d’une pièce 2/7 – Comment aérer correctement et de manière durable

Il a rarement été autant question d’« aération » que depuis l’année dernière. Sans surprise, le brassage de l’air dans les pièces était et reste un moyen efficace de lutter contre une potentielle charge virale de covid-19 issue d’aérosols infectieux. Cependant il n’existe jusqu’à présent aucun appareil de mesure permettant de démontrer une contamination de l’air ambiant par le SARS-CoV-2. Cependant, en passant par le détour de la mesure permanente de la valeur en CO2, il est tout à fait possible de déterminer un intervalle d’aération nécessaire. Ainsi, plus il y a de personnes dans les salons, bureaux et salles de production, à l’école et dans les crèches, plus le dioxyde de carbone expiré augmente de manière exponentielle – jusqu’à l’alerte CO2 : il est temps d’ouvrir toutes les fenêtres en grand !

Continuer la lecture

Guide pratique Trotec: Conseils pour améliorer le climat d’une pièce 1/7 – Interdisez aux virus, aux allergènes et aux poussières fines de rentrer dans votre maison

L’interminable pandémie de covid-19, le début de la saison des pollens, et par dessus cela la poussière fine rodant de façon omniprésente : notre nouvelle série de guides pratiques Trotec portant sur le thème de l’air ambiant pourrait difficilement être plus d’actualité. Vous y trouverez en effet des informations précieuses ainsi que des conseils éprouvés qui vous permettront d’améliorer très simplement le climat dans votre propre maison. Dans ce premier volet par exemple, vous pourrez lire comment vous défendre contre les virus insidieux grâce aux purificateurs d’air de la série AirgoClean®, comment traverser la saison des rhumes des foins le plus sereinement possible ou comment se tenir à distance des poussières fines nocives pour la santé.

Continuer la lecture

Groupe Trotec – des spécialistes pour vous conseiller après l’inondation

trotec vous conseille en cas d'inondation

Maintenant que les décrues se sont amorcées partout, l’heure est au bilan. Les précipitations records qui ont provoqué la crue de nombreux cours d’eau en Europe se sont soldées par d’importantes inondations. Même si l’eau a disparu des rues et a été pompée des caves, les dommages subsistent. En tant que spécialiste en intervention après inondation et dégât des eaux, le groupe Trotec est à même de partager ses connaissances et son savoir-faire pour déshumidifier et rénover les murs.

Nous pouvons vous conseiller, par exemple, sur les travaux qu’il vous est possible d’entreprendre en tant que particulier ainsi que sur les tâches qu’il vaut mieux remettre à des entreprises spécialisées. Un des facteurs clés de l’intervention après sinistre est la rapidité. En agissant au plus tôt après une inondation, vous vous assurez de circonscrire les dégâts à un minimum.

Après une inondation dans la cave par exemple, il est certes nécessaire d’attendre que l’eau baisse ou que l’eau ait été pompée, mais il est tout à fait possible de commencer à sécher les pièces se trouvant aux étages suivants. En effet, l’eau qui s’évapore de la cave fait monter l’humidité de l’air de façon considérable. En cas d’hygrométrie élevée pendant plusieurs jours, la substance du bâtiment se charge en humidité et peut développer plusieurs pathologies :

- Perte d’humidité des matériaux de construction à base de plâtre
- Dégradation irréversible des meubles et objets
- Perte des qualités isolantes de l’isolation thermique et acoustique
- Dommages au niveau des matériaux et objets en bois (gonflement, décoloration, déformation)
- Apparition de moisissures

Après une inondation, agissez rapidement et de façon ciblée

Votre but doit être de faire baisser l’hygrométrie. L’humidité de l’air extérieur dépassant les 80 % en cas de crue, le seul fait d’aérer n’apportera aucune amélioration. Pour déshumidifier efficacement, il est nécessaire d’avoir recours à des déshumidificateurs à condensation. Ces appareils sont simples à utiliser et doivent juste être branchés sur le secteur. Leur efficacité permet de faire baisser l’humidité de l’air jusqu’à 40/60 %, un taux idéal en temps normal. En régulant l’hygrométrie, vous mettez les murs et les objets à l’abri des dommages liés à l’humidité.

Utilisez des appareils professionnels pour sécher les murs

Après avoir pompé l’eau résiduelle, il est nécessaire d’éliminer rapidement le sable et la boue qui recouvrent le sol et les murs avant qu’ils ne durcissent en séchant. Il faut ensuite se débarrasser des meubles, tapis et des revêtements de sol trempés pour favoriser le séchage du plancher. Il en va de même des papiers peints mouillés qui ralentissent le séchage des murs. Ici aussi, il est important d’employer des déshumidificateurs d’air pour retrouver une hygrométrie normale. Ces appareils fonctionnent parfaitement lorsque les murs sont massifs, c’est-à-dire sans couches d’isolation, vide ou éléments en bois. L’air traité et séché par les appareils est ensuite à même de se charger graduellement en humidité. L’humidité des murs, du plafond et du sol passe ainsi peu à peu dans l’air ; la déshumidification est homogène.

Ayez recours à l’aide et aux conseils de professionnels

Si votre logement ou votre entreprise a été inondé, assurez-vous de pouvoir entreprendre les travaux nécessaires ou adressez-vous à une entreprise spécialisée. Si vos murs ou planchers sont construits avec des éléments isolants, des éléments en bois ou sur un vide sanitaire, seul un spécialiste pourra vous aider. Faites appel à une entreprise spécialisée si les lieux sinistrés sont par exemple bâtis sur une chape flottante, sous laquelle se trouve une isolation thermique ou phonique ou encore un chauffage au sol.

Sécher après une inondation : le type de déshumidificateur à utiliser

Dans les zones qui n’ont pas été directement touchées par l’eau, il est possible d’installer de petits déshumidificateurs à condensation. Ces appareils électriques sont conçues pour offrir un maximum d’efficacité entre 15 °C et 20 °C. Chez Trotec, vous trouverez des appareils compacts pour différents volumes, de 15 m² à 90 m² max. dans la seule série domestique.

Pour les espaces sinistrés, des appareils plus puissants sont indispensables. À la cave et à cette période de l’année, la température se situe aux alentours de 15 °C, voire moins. Souvent, toutes les parois sont humides : il faut donc des déshumidificateurs possédant la puissance nécessaire pour sécher sol, murs et plafond. Les modèles Trotec qui conviennent sont par exemple le TTK 90 E, le TTK 100 S, le TTK 125 S et le TTK 175 S.

Nous vous invitons à nous poser vos questions par le biais de notre formulaire de contact.
Trotec, déshumidificateurs et instruments de mesure de l’humidité

Le prochain article de cette série spéciale inondation sera consacré à la durée nécessaire à la déshumidification des murs et aux mesures spécifiques à prendre.