Laveurs d’air : purification et humidification de l’air

un laveur d'air améliore nettement la qualité de l'air intérieur

Les laveurs d’air améliorent nettement la qualité de l’air intérieur en le débarrassant de ses poussières, pollens et autres particules en suspension tout en garantissant une hygrométrie idéale.

Les laveurs d’air comme ceux de la série AW de Trotec lavent l’air, l’humidifient et neutralisent même les odeurs.

Ils sont particulièrement utiles en hiver car, en plus de débarrasser l’air des poussières en suspension, ils permettent de profiter d’un taux d’hygrométrie suffisant. Ce faisant, ils font disparaître le phénomène d’électricité statique et remédient efficacement au problème de l’air sec qui aggrave la sécheresse de la peau et assèche les muqueuses.

Un laveur d’air est un investissement judicieux pour toute personne souffrant d’allergie.

Pour améliorer l’environnement des personnes allergiques, les laveurs d’air à filtration HEPA sont tout indiqués. Ils capturent en effet les poussières fines, les pollens, les allergènes, les déjections d’acariens et les spores de moisissures. L’AW 20 S de Trotec dispose d’un système de filtration HEPA activable au besoin. Quasiment silencieux, ce modèle (comme l’AW 10 S, d’ailleurs) peut être utilisé sans problème de jour comme de nuit, à la maison comme au travail.

Autre fonction du laveur d’air : l’élimination des odeurs

Les laveurs d’air Trotec sont dotés d’un générateur plasma qui permet d’éliminer les mauvaises odeurs (odeurs de tabac ou de cuisine) en émettant des ions qui neutralisent les molécules odorantes.

En résumé : points forts des laveurs d’air AW S:

* Éliminent les pollens, poussières et poils d’animaux présents dans l’air
* Assurent une humidification de l’air efficace
* Réduisent les mauvaises odeurs, dont celles de tabac, grâce au générateur plasma intégré
* Font diminuer le phénomène d’électricité statique
* S’utilisent avec de l’eau courante
* Ne génèrent ni buée ni dépôt calcaire contrairement aux humidificateurs à ultrasons et à vapeur chaude
* Fonctionnent automatiquement grâce au capteur d’humidité
* Économiques car sans filtre
* Silencieux et utilisables en mode nuit

Pour en savoir plus :
Laveur d’air AW 10 S pour pièces de 63 m³/25 m²* max. Actuellement à p. de 199,95 € au lieu de 302,45 €
Laveur d’air AW 20 S pour pièces de 138 m³/55 m²* max. Actuellement à p. de 399,95 au lieu de 504,15 €

* pour une hauteur sous plafond standard de 2,5 m

Les prix mentionnés dans cet article sont les prix TTC en vigueur au moment de la publication de cet article, sur le site Web de trotec24, hors frais de port, non contractuels, sans engagement de notre part, sous réserve de modification et dans la limite des stocks disponibles !

Boire pendant la grossesse

l'eau du robinet fait très bien l'affaire pendant la grossesse

Il est important de boire. Ceci est particulièrement vrai dans le cas des femmes enceintes qui doivent veiller à leur hydratation et celle du foetus. Avec les cartouches SecoSan, vous pourrez laisser une bouteille d’eau partout où vous pourriez en avoir besoin.

L’eau joue un rôle fondamental dans le développement des bébés ; c’est d’abord le principal composant de leur organisme et elle est nécessaire au liquide amniotique qui assure la protection de l’enfant contre les chocs et les infections.

La nature étant bien faite, les femmes enceintes ressentent la soif de façon plus aiguë. Il est donc judicieux d’avoir toujours une bouteille d’eau à portée de main pour se désaltérer dès qu’on en ressent le besoin.

Enceinte – eau du robinet ou eau en bouteille ?

L’eau du robinet étant tout aussi conseillée que l’eau en bouteille, il n’est pas nécessaire de se constituer une réserve. Il est surtout déconseillé de porter des packs d’eau lorsqu’on attend un heureux évènement ! Donc, si, chez vous, l’eau du robinet a un goût agréable, vous pourrez la consommer sans problème. Et avec les cartouches SecoSan, vous n’aurez même pas à vous demander quand vous avez rempli vos bouteilles ou, pour l’eau de source ou minérale, depuis combien de temps elles sont ouvertes.

Pendant la grossesse, buvez au moins deux litres par jour

Il faut savoir que le volume sanguin augmente pendant la grossesse (en fin de grossesse, l’augmentation est de 40-45 % !). Ceci pour pouvoir subvenir aux besoins de l’enfant, assurer l’apport de substances qui lui sont nécessaires mais aussi pour évacuer les déchets. En outre, l’accroissement du volume sanguin va de pair avec une accélération de la fréquence cardiaque. Le volume sanguin étant plus important, le système cardio-vasculaire s’adapte, le rythme cardiaque va en s’accélérant.

On recommande aux femmes allaitantes de boire deux litres et demi par jour

L’hydratation joue donc un rôle clé : elle contribue à une bonne circulation sanguine et au transport des nutriments, à la digestion des aliments et à l’élimination, pour deux, des déchets des reins et du foie. Son importance ne s’arrête d’ailleurs pas à l’accouchement. Les mamans qui allaiteront devront porter une attention particulière à leur hydratation. En effet, la production de lait maternel s’élève en moyenne à 750 ml de lait par jour.

Bien s’hydrater : boire tout au long de la journée

Pour bien s’hydrater, l’idéal est de boire un peu tout au long de la journée. Si vous devez vous habituer à boire plus qu’en temps normal, vous pourrez avoir recours à un mémento vous rappelant de bois un verre de jus de fruit au lever, un verre d’eau au petit-déjeuner, une tisane en milieu de matinée, etc. Pour avoir toujours sous la main une bouteille d’eau fraîche, l’emploi d’une cartouche SecoSan est tout indiqué. Que vous buviez de l’eau du robinet ou de l’eau minérale, vous n’aurez plus à craindre que l’eau ne soit plus bonne.

Les cartouches SecoSan permettent de conserver l’oxygène contenu dans l’eau tout en empêchant les bactéries et les germes de se développer. Leur efficacité repose sur l’action naturelle antimicrobienne des ions argent. Ces petites cartouches agissent pendant six mois environ et sont économiques à l’achat : le lot de 3 cartouches pour petits récipients de 0,7 litre max. ne coûte par exemple que 10,03 € dans la boutique Trotec !

Les prix mentionnés dans cet article sont les prix TTC en vigueur au moment de la publication de cet article, sur le site Web de trotec24, hors frais de port, non contractuels, sans engagement de notre part, sous réserve de modification et dans la limite des stocks disponibles !

Offrir aux réfugiés des tentes sans humidité

éliminer l'humidité dans les tentes de réfugiés

On le sait, les conditions de vie dans les camps de réfugiés sont difficiles. Dans certains plus que d’autres. Dans le froid, la promiscuité, parfois même sans installations sanitaires : c’est ainsi que doivent vivre de nombreux réfugiés en attendant que les procédures administratives du pays d’accueil aboutissent.

Les médias ont montré et décrit sans fard les conditions sanitaires qui règnent dans certains camps. Montés dans l’urgence, ils ne sont parfois équipés ni d’électricité ni de chauffage et doivent héberger des réfugiés en surnombre. En hiver, quand il fait froid et qu’il pleut, il devient impossible de dormir au chaud – l’humidité pénètre les os. Les vêtements et les serviettes de toilette ne sèchent plus. Les problèmes de santé s’intensifient.

L’afflux de dons a permis de distribuer une grande quantité de biens de première nécessité avant l’hiver. En plus des couvertures, duvets et vêtements chauds, il a fallu équiper les structures d’accueil de chauffages pour garantir un minimum de confort. Les chauffages électriques sont parfaits car ils génèrent rapidement la chaleur nécessaire. Ceci dit, pour assurer la salubrité des abris, il est indispensable d’éliminer l’humidité en trop.

Pour saisir l’importance du problème que représente l’humidité, il faut comprendre ce qu’est le point de rosée. Le point de rosée est un seuil de température au-delà duquel l’air n’est plus en mesure de contenir autant de vapeur d’eau et qui se traduit par la formation de buée. Ce phénomène se produit à chaque fois que l’air refroidit au contact d’une surface froide. Comme la buée couvre les fenêtres et les baies vitrées, elle se dépose sur la toile des tentes et les parois des containers.

À quelle température et quel taux d’humidité le point de rosée est-il atteint ?

• Supposons que la température à l’intérieur de l’abri soit de 20 °C, de 10 °C dehors et que 14 personnes occupent les lieux.

• Dans de telles conditions, l’humidité de l’air s’élève en général à plus de 70 %.

• Or, le point de rosée se trouve à 14 °C lorsque la température ambiante est de 20 °C et l’hygrométrie à 70 % h.r. Les parois de l’abri étant sans isolation, leur température s’élève également à 10 °C seulement, soit 4 °C en dessous du point de rosée. Il y a condensation.

Lorsque la température extérieure descend au-dessous de 10 °C, de la buée se forme dans les tentes et les containers en quantité si importante qu’elle goutte du plafond. Plus il fait froid dehors, plus les conditions de vie sont alors difficiles à l’intérieur. Le linge est humide en permanence et l’humidité omniprésente entraîne des risques pour la santé : rhumes, infections respiratoires, développement de moisissures sur les vêtements, les matelas et les meubles.

Il faut savoir que le chauffage ne suffit pas à garantir le confort en hiver. Il est nécessaire d’éliminer en parallèle l’humidité générée par la respiration et les activités quotidiennes. Pour empêcher la formation de condensation lorsqu’il fait 10 °C dehors, il suffit de faire passer l’humidité de l’air de 70 à 55 % ; lorsqu’il fait 5 °C, il est nécessaire de la faire baisser à 40 %. Les déshumidificateurs Trotec garantissent une déshumidification efficace. Deux solutions sont possibles :

• Installation en intérieur à l’aide des déshumidificateurs professionnels série TTK

Ces déshumidificateurs mobiles s’installent rapidement et ne nécessitent quasiment pas d’entretien. L’hygrostat intégré permet de faire fonctionner les appareils de façon automatique par rapport à une hygrométrie de consigne. L’humidité de l’air est maintenue à un niveau constant, tandis que le trop d’humidité est évacué en dehors à l’aide d’un tuyau.

• Installation en extérieur à l’aide des déshumidificateurs à adsorption modèles TTR 400 D ou TTR 500 D

Installés à l’extérieur, ces déshydrateurs d’air soufflent de l’air sec dans la tente ou les locaux par le biais d’une gaine. L’air humide est traité à l’aide d’une seconde gaine.

Différents facteurs doivent être pris en compte pour déterminer le système et le modèle le mieux adaptés. Les spécialistes de l’équipe Trotec se tiennent à votre disposition pour vous conseiller.

• Notre bureau français répond à vos questions au 03 90 29 48 12 et est également joignable par e-mail à info@trotec24.fr.

• Sachez que le groupe Trotec comprend une filiale de location qui vous permet de disposer de matériel de chauffage et de déshumidification sans devoir investir de moyens importants. Notre équipe francophone est disponible au 03 90 29 48 10 / à info-fr@kl-rent.net.

Améliorer la qualité de l’air dans les écoles

qualité de l'air intérieur dans les écoles

La qualité de l’air intérieur dans les écoles et les crèches joue un rôle important au niveau de la concentration des élèves et de leur santé. En effet, il est aujourd’hui prouvé qu’un air sec et/ou confiné comporte des risques sanitaires. Pour remédier aux désagréments de l’air sec et vicié, l’emploi d’un humidificateur d’air et d’un indicateur de CO2 est tout indiqué.

Dans les écoles et les maternelles, il n’est pas rare de rentrer dans une classe où l’on ressent le besoin d’aérer en grand. Le réflexe aération a ceci de bon qu’il permet non seulement de chasser le dioxyde de carbone (CO2) présent en quantité trop importante dans l’air mais aussi de renouveler entièrement l’air de la pièce. Ceci dit, en hiver, ce réflexe a tendance à s’estomper ; on préfère rester au chaud. Or, il faut savoir que le chauffage fait considérablement baisser le taux d’humidité de l’air. Ainsi, au problème de confinement s’ajoute celui de l’air trop sec.

En effet, le chauffage des classes ne génère pas seulement une chaleur bienvenue. En faisant chuter le taux d’humidité de l’air bien en deça du taux recommandé de 50-60 %, le chauffage favorise la propagation des maladies. Comment ? En créant des conditions de développement idéales pour les virus et en asséchant les muqueuses, qui ne peuvent plus, dès lors, assurer leur fonction de barrière naturelle contre les virus et les bactéries.

Si l’on arrive à réguler l’hygrométrie de l’air en été en aérant à intervalles réguliers, les locaux scolaires et pré-scolaires sont trop chauffés en hiver pour que le fait d’aérer puisse faire augmenter l’hygrométrie de façon significative. C’est pourquoi on recommande, dans un souci de bien-être, d’humidifier l’air des crèches et des écoles en hiver.

Les humidificateurs et laveurs d’air Trotec sont des appareils professionnels efficaces et silencieux qui garantissent une hygrométrie idéale tout au long de l’année. Ils humidifient l’air et le débarrassent des particules en suspension comme les pollens et les poussières. Les laveurs d’air équipés de la technologie HEPA capturent même les substances nocives, les bactéries et les virus. Tous les humidificateurs d’air Trotec sont des humidificateurs à vapeur froide, c’est-à-dire qu’ils fonctionnent sur le principe de l’évaporation naturelle. Cette technique permet d’humidifier l’air sans générer ni buée ni dépôts calcaires. Différents modèles sont disponibles pour différents volumes à partir de 149,95 € TTC. Un modèle pour petites pièces de 24 m² max. est même disponible en promotion à partir de 44,95 € seulement.

Ceci dit, une hygrométrie trop basse n’est pas le seul facteur d’inconfort dans les locaux scolaires. Très souvent, c’est la concentration de CO2 qui donnent du fil à retordre aux élèves. Dans les classes, garderies et crèches où l’air n’est pas suffisamment renouvelé, une trop grande quantité de CO2 entraîne fatigue, baisse de la concentration et problèmes de santé.

Nous produisons naturellement du CO2 à chacune de nos expirations. Dans les pièces fermées, en particulier dans les classes où l’effectif est important, le CO2 atteint rapidement des concentrations élevées. En France, la circulaire du 9 août 1978 fixe les limites de concentration de CO2 dans l’air à 1000 ppm. En présence d’une concentration supérieure, on parle de confinement de l’air.

De nombreuses études ont révélé qu’un fort indice de confinement était lié à des troubles de santé, au niveau du système respiratoire notamment. Ainsi, on sait aujourd’hui que les enfants exposés chaque jour à des concentrations de CO2 supérieures à 1000 ppm développent des problèmes d’asthme en plus grand nombre.

La solution au confinement de l’air est simple : aérer. Toutefois, les classes d’école sont rarement équipées de système de ventilation. Pour compenser et prévenir, Trotec propose deux appareils dans sa boutique : un indicateur de concentration de CO2, le BZ25, qui permet de savoir quand il est temps d’aérer (à p. de 129,95 €) et un thermo-hygromètre enregistreur de CO2, le BZ30, conçu pour relever et consigner le taux de CO2, la température et l’hygrométrie.

Un indicateur de CO2 et un humidificateur d’air sont extrêmement utiles pour améliorer la qualité de l’air intérieur. En gardant le taux de CO2 à l’oeil et en assurant une bonne hygrométrie, le bien-être est garanti.

Indicateur de concentration de CO2 BZ25 à p. de 129,95 €
Avec fonction d’alarme à seuil librement définissable

Thermo-hygromètre enregistreur de CO2 BZ30 à p. de 181,45 €
Avec mémoire pour 50.000 relevés et logiciel d’analyse

Humidificateurs d’air et laveurs d’air Trotec à p. de 44,95 €
Pour grands/petits volumes, avec, selon les modèles, filtration HEPA, système de désinfection UV

Les prix mentionnés dans cet article sont les prix TTC en vigueur au moment de la publication de cet article, sur le site Web de trotec24.fr, hors frais de port, non contractuels, sans engagement de notre part, sous réserve de modification et dans la limite des stocks disponibles !

Compact mais efficace : Humidificateur d’air Trotec B 25 E

humidificateur d'air b 25 e

Un humidificateur d’air, c’est extrêmement utile en hiver pour réguler l’hygrométrie à la hausse et maintenir une humidité de l’air idéale. Et avec l’arrivée du B 25 E, cela n’a plus rien d’un luxe.

L’hygrométrie, le mot un peu savant désignant le taux d’humidité de l’air, n’est pas un terme réservé aux scientifiques et professionnels. Se préoccuper du taux d’humidité qui règne chez soi, c’est rechercher à augmenter son bien-être. Et si vous vous en souciez actuellement, c’est que vous devez ressentir un certain inconfort.

Les effets d’une hygrométrie trop basse

Si l’hiver amène son lot de problèmes d’humidité, les occupants des logements et locaux bien isolés sont confrontés à un autre problème : l’air ambiant est trop sec. Due au chauffage, cette baisse de l’hygrométrie se fait immédiatement ressentir ; l’air sec assèche les yeux et les muqueuses, irrite les voies respiratoires et favorise, ce faisant, les maladies de type rhinite, bronchite et asthme. Elle aggrave aussi la sécheresse de la peau.

L’hygrométrie idéale se situe entre 45 et 60 % h.r.

Le bon taux d’humidité contribue non seulement à notre bien-être mais aussi à notre santé. On l’a vu, un air trop sec assèche les voies respiratoires et les muqueuses qui ne peuvent plus, dès lors, assurer leur fonction de barrière protectrice. Les premiers touchés sont évidemment les bébés et les jeunes enfants ; c’est pourquoi de nombreuses marques dédiées à la puériculture proposes des humidificateurs d’air.

Longtemps réservée aux professionnels, la série d’humidificateurs d’air Trotec se décline aujourd’hui en une gamme pro et une gamme compacte au design plus chic pour la maison. De dimensions très réduites, le B 25 E n’en est pas moins super efficace avec une capacité d’évaporation de 350 ml/h max. Ce modèle convient pour les pièces de 60 m³/24 m² max.

Nouveau déshumidificateur d’air Trotec : ultra-compact et efficace

L’humidificateur d’air B 25 E est équipé d’un hygrostat qui lui permet de fonctionner de façon autonome en fonction de l’humidité de l’air pour maintenir une hygrométrie idéale. Cinq taux prédéfinis permettent à l’utilisateur de régler aisément l’appareil sur le taux d’hygrométrie qui lui convient.

Grâce à un principe de fonctionnement reposant sur l’évaporation naturelle, cet humidificateur ne génère que la quantité nécessaire d’humidité ; l’air ne peut être saturé. C’est le grand avantage des humidificateurs à vapeur froide par rapport aux humidificateurs à vapeur chaude.

Par ailleurs, vous n’aurez pas à redouter de dépôts calcaires car le calcaire et les micro-organismes pouvant se trouver dans l’eau sont retenus par le filtre de l’appareil. Alors même que le B 25 E se remplit au robinet et non avec de l’eau distillée, son fonctionnement est beaucoup plus hygiénique que celui d’un humidificateur à ultrasons (99 % de bactéries en moins émises dans l’air).

Côté pratique, notez que cet humidificateur est équipé d’un diffuseur d’huiles essentielles sans contact avec le réservoir d’eau – cette spécificité technique permet de conserver le filtre de l’appareil en bon état. En outre, le B 25 E a été conçu pour être utilisé avec une cartouche SecoSan, le produit d’hygiène star de notre marque. Economique à l’achat et à l’utilisation, le SecoSan permet de garder l’eau propre pendant des mois. Une cartouche est fournie avec le B 25 E !

En résumé : les plus du produits :

* Joli humidificateur d’air compact et efficace
* Avec diffuseur d’huiles essentielles
* Utilisable avec un produit d’hygiène économique et facile à utiliser
* Avec hygrostat programmable et ventilateur à quatre vitesses
* Répartition homogène de la vapeur froide dans la pièce
* Fonctionne tout simplement avec de l’eau courante
* Grand réservoir de 3 litres

Pour en savoir plus sur ce nouveau produit, rendez-vous sur Trotec24.fr et ne manquez pas de profiter du prix exceptionnel de 44,95 € !

Malade ? Buvez pour guérir

l'eau favorise la guérison

Boire de l’eau, c’est bon pour la santé. Et c’est d’autant plus conseillé lorsqu’on est malade. En cas de rhume, de fièvre ou de toux, il est essentiel de s’hydrater pour favoriser sa guérison. SecoSan vous permet d’avoir à tout moment une eau saine à portée de main.

La saison froide apporte son lot de rhumes et d’infections virales. À ce moment de l’année, le risque de contagion est élevé, surtout dans les lieux fréquentés qui rassemblent ou voient passer beaucoup de monde : restaurants, toilettes, transports en commun, etc. Les agents pathogènes s’y transmettent par le biais d’un simple contact (avec une poignée ou un billet souillé par exemple) ou par voie aérienne (lors d’un éternuement). La mauvaise nouvelle est qu’il est impossible de se mettre complètement à l’abri des virus et des bactéries. Ceci dit, il est possible de faire diminuer le risque d’infection ou, du moins, d’atténuer les symptômes de la maladie s’il est déjà trop tard en se nourrissant correctement et en buvant en quantité suffisante.

Buvez, c’est bon pour la santé

Ceci n’a rien d’une recette miracle et pourtant, c’est le précepte à suivre pour un style de vie sain. En hiver, l’hydratation revêt une importance particulière car il est nécessaire de compenser l’effet négatif du chauffage. En effet, l’air chauffé assèche les muqueuses du nez et de la gorge. Irritées par cette sécheresse, les voies respiratoires ne peuvent plus assurer leur rôle de barrière et sont plus susceptibles de laisser passer bactéries et virus. En buvant régulièrement, vous contribuez donc activement à la protection de vos muqueuses et de votre santé.

Boire pour atténuer les symptômes grippaux

Lorsqu’on attrape un coup de froid ou une grippe, les symptômes se font vite sentir : toux, nez qui coule, névralgies et mal un peu partout. Souvent, pour en venir à bout rapidement, on a recours à des médicaments. C’est compréhensible : qui ne souhaite pas se débarrasser au plus vite d’une toux aussi gênante de jour que de nuit… Les antibiotiques ne sont cependant pas forcément nécessaires. En cas de toux grasse, par exemple, on recommande de boire beaucoup pour expectorer et aider les muqueuses à se régénérer. L’eau est la boisson idéale dans toutes les circonstances ; les thés et infusions non sucrées sont également parfaits – et offrent en outre un fort pouvoir réconfortant !

Une eau toujours saine avec SecoSan

Dans le cadre de la prévention ou d’un traitement, mais aussi pour l’eau de tous les jours, vous pouvez faire confiance à SecoSan. Cette petite cartouche de conservation de l’eau vous permettra de préparer vos bouteilles et d’y boire pendant plusieurs jours d’affilée sans que des bactéries y apparaissent.

Le principe actif des cartouches SecoSan se base sur l’effet antibactérien et anti-fongique de l’ion argent. Économiques à l’achat et à l’utilisation, ces sticks pour eau potable sont efficaces pendant six mois environ car ils n’agissent qu’en présence de micro-organismes. En effet, des ions argent sont libérés dans l’eau uniquement lorsque des germes ou des bactéries y apparaissent. Neutralisés, ils ne peuvent proliférer.

Les cartouches SecoSan existent en différentes tailles pour récipients de 0,7 à 60 litres à partir de 10,03 €. À découvrir dans la boutique Trotec24.

Les prix mentionnés dans cet article sont les prix TTC en vigueur au moment de la publication de cet article, sur le site Web de trotec24, hors frais de port, non contractuels, sans engagement de notre part, sous réserve de modification et dans la limite des stocks disponibles !

Empêcher l’apparition de bactéries dans l’eau potable

prophylaxie anti-bactéries avec SecoSan

Combien de temps l’eau en bouteille se conserve-t-elle ? Combien de temps pouvez-vous laisser sur la table la carafe que vous venez de remplir avec de l’eau du robinet ? Ces questions, je me les pose aussi. Et comme rien de nuisible n’est visible à l’oeil nu mais qu’une petite voix nous dit que l’eau ne peut se conserver indéfiniment, je fais comme vous : plutôt que de risquer je ne sais quoi, je la jette. Il existe pourtant un moyen très simple pour conserver l’eau potable et pouvoir la boire sans se faire de souci pour sa santé : les cartouches SecoSan.

Qui cherche à vivre sainement, fait au mieux pour protéger sa santé. Ceci passe par des gestes que nous apprenons déjà enfant : nous nous brossons les dents pour éviter les caries, nous nous mettons du spray anti-moustique pour ne pas nous faire piquer, nous nous vaccinons pour ne pas tomber malade. On nomme ces mesures de précaution prophylaxie.

Prophylaxie = Prévention

Comme le shampoing répulsif prévient l’infestation de poux, comme le spray à la citronelle prévient les piqûres de moustique, une simple cartouche SecoSan prévient l’apparition de bactéries et de germes dans l’eau potable. Sans additifs chimiques, sans altérer le goût de l’eau.

L’eau peut vite se transformer en un réservoir de micro-organismes. Certains comme les légionelles et les bactéries E. coli peuvent déclencher de graves maladies. Lorsque de tels agents pathogènes se retrouvent dans l’eau, ils se multiplient de façon exponentielle. Il ne reste plus qu’à traiter l’eau chimiquement ou à la jeter.

En empêchant les micro-organismes de se propager dans l’eau, les sticks SecoSan éliminent le problème à la source. Leur action est en effet antibactérienne et antifongique et repose sur les propriétés bien connues de l’ion argent.

SecoSan : efficace, longtemps

Les cartouches SecoSan peuvent servir à conserver l’eau en bouteille, l’eau des gourdes que l’on emmène au sport ou en excursion, l’eau de source comme l’eau du robinet. Son utilisation est simple : il suffit d’ajouter une cartouche à la bouteille, la cruche ou la gourde que vous venez de remplir ou d’ouvrir pour être sûr d’avoir à tout moment une eau propre sous la main.

SecoSan est un produit peu cher mais extrêmement économique : grâce à leur principe d’action auto-dosant, les cartouches sont efficaces pendant six mois environ. En effet, leur surface active ne libère des ions argent qu’en présence de germes ou de bactéries. De cette façon, la concentration d’ions argent dans l’eau est si infime qu’elle est quasiment indécelable en laboratoire.

Les cartouches SecoSan existent en différents formats pour récipients de 0,7 à 60 litres.

Ces cartouches sont la solution idéale pour garder l’eau propre des :

– Jerrycans et réservoirs d’eau
– Machines à café
– Distributeurs d’eau et machines à glaçons
– Abreuvoirs et Fontaines à animaux
– Humidificateurs et rafraîchisseurs d’air
– Terrariums (systèmes d’humidification de l’air) et aquariums

SecoSan, le produit qui agit de façon naturelle contre l’apparition de bactéries, germes et algues dans l’eau sans en altérer le goût ni les propriétés. SecoSan est disponible sous forme de petites cartouches pour récipients de 0,7, 2, 10, 20, 30 et 60 litres à partir de 10,03 €.

Les prix mentionnés dans cet article sont les prix TTC en vigueur au moment de la publication de cet article, sur le site Web de trotec24, hors frais de port, non contractuels, sans engagement de notre part, sous réserve de modification et dans la limite des stocks disponibles !

L’eau pour le biberon et les repas de bébé

l'eau utilisée pour l'alimentation de bébé reste propre et sans microbes grâce au secosan

Quelle eau utiliser pour le biberon et la préparation des repas de bébé ? C’est la question que toutes les nouvelles mamans se posent. Les eaux minérales et de source font évidemment l’affaire pourvu qu’elles portent la mention « convient pour l’alimentation des nourrissons ». L’eau du robinet convient également. Il existe toutefois une règle d’hygiène : l’eau utilisée ne doit pas être conservée plus de 24 heures. Les cartouches SecoSan permettent désormais de la conserver quasiment indéfiniment.

La qualité des eaux en bouteille et de l’eau du robinet est contrôlée en permanence au niveau microbiologiques et physico-chimiques. De ce point de vue, elles sont toutes propres à boire. Cependant, selon sa provenance, l’eau se compose de différents éléments. C’est ce qui en fait une eau adaptée ou non à la préparation des biberons et de la nourriture des nourrissons.

Si vous souhaitez utiliser uniquement de l’eau embouteillée, votre choix sera limité aux bouteilles portant la mention « convient pour la préparation des aliments des nourrissons ». En effet, les bébés ont besoin d’une eau faiblement minéralisée et à teneur limitée en fluor et en nitrates. Sachez que l’eau du robinet convient également ; il est toutefois conseillé de se renseigner au préalable auprès de sa mairie pour en connaître la composition exacte.

Eau du robinet : éléments à vérifier

Pour la reconstitution du lait infantile en poudre, il est indispensable de contrôler le taux de nitrates (< 10 mg/l), la teneur en sodium (< 200 mg/l) et la dureté de l’eau (ou le titre hydrotimétrique, toléré jusqu’à 25).

Pour en savoir plus : l’AFSSA, l’agence française de sécurité sanitaire des aliments, a fixé les exigences de qualité de l’eau à destination des nourrissons dans un document reprenant une quarantaine de critères.

Une cartouche SecoSan permet de conserver l’eau achetée en bouteille ou d’une bouteille remplie au robinet de façon quasi indéfinie en empêchant le développement de germes, microbes et bactéries. Ces petites cartouches de conservation de l’eau agissent de façon naturelle. Leur principe actif repose sur l’émission d’ions argent en présence de micro-organismes intrus afin que ceux-ci ne puissent se développer.

Les sticks SecoSan existent en différents formats pour récipients de 0,7 et 2 litres par exemple. Ils fonctionnent sans agents chimiques grâce à l’effet antifongique et antibactérien des ions argent. Leur prix ? Entre 10,03 et 25,20 € en fonction de la taille.

Épurateurs d’air | Allergies et travaux de rénovation

rénover avec un épurateur d'air lorsqu'on est allergique

Les substances que l’on trouve dans les produits de bricolage pouvant causer des réactions allergiques et nuire gravement à la santé, il est conseillé de se protéger de façon adéquate pendant les travaux de rénovation, surtout lorsque l’on souffre d’allergies.

Conseil n° 1 : mesures de précaution

Il est fréquent de rénover une pièce après l’autre dans le but de ménager son budget et de ne pas tout mettre sens dessus-dessous. Si vous procédez ainsi, prêtez une attention particulière à ce que la poussière des travaux ne passe pas dans les autres pièces. Pour l’empêcher de s’imiscer partout, pendez par exemple un drap humide dans l’entrebaîllement des portes ou isolez la pièce à renover à l’aide d’un film en ne laissant qu’un étroit passage pour entrer et sortir. Pour éviter aux substances potentiellement nocives de passer dans la chambre, on recommande également d’en protéger l’entrée à l’aide d’un film de protection. Ceci dit, la solution la plus efficace pour éliminer les substances toxiques libérées dans l’air est d’installer un épurateur d’air comme l’AirgoClean 105 S de Trotec.

Remarque importante : la rénovation des bâtiments touchés par les moisissures ou bâtis avec de l’amiante doit être confiée à des spécialistes car ce type de travaux comporte de graves risques pour la santé.

Conseil n° 2 : retirer les vieux papiers peints sans souffrir de la poussière et des moisissures éventuellement présentes

Le décollage du papier peint et des revêtements de sol est difficile pour les personnes souffrant d’allergies car ces travaux les mettent directement en contact avec des substances allergènes (inhalation de substances en suspension dans l’air et contact avec la peau). C’est pourquoi on conseille de mouiller les papiers peints avant de commencer à les retirer de façon à ce qu’ils se décollent plus facilement et à ce qu’ils fassent moins de poussière.

Attention : les papiers peints peuvent être couverts de moisissures invisibles à l’oeil nu. Veillez donc à porter un masque respiratoire pendant le décollage du papier peint et une combinaison en cas d’allergie de contact.

Conseil n° 3 : éliminer d’anciennes couches de peinture en évitant le contact avec les substances toxiques ou allergisantes

Là aussi, il est conseillé de porter un masque respiratoire. Même si les peintures d’intérieur ne comptent pas au rang des substances toxiques, elles contiennent souvent des conservateurs allergisants comme l’isothiazolinone. Potentiellement dangereuse pour les personnes sensibilisées, cette substance peut entraîner des allergies et des manifestations cutanées.

Essayez au possible d’effectuer les travaux de ponçage en extérieur pour éviter que de la poussière ne se dépose partout. Si, toutefois, vous décidez de décapez vos meubles chimiquement, vous devrez porter, en plus du masque respiratoire, des lunettes de protection, une combinaison et des gants. Les substances employées sont en effet abrasives et extrêmement irritantes (décireur, alcool à brûler, décapant, éclaircisseur, produit de traitement du bois).

Conseil n° 4 : retirer un revêtement de sol en libérant un minimum de poussière

Par mesure de précaution, revêtez masque respiratoire et combinaison au moment de vous débarrasser de votre ancienne moquette ou de vos vieux tapis. Avant de décoller ou d’enrouler vos anciens revêtements de sol, passez l’aspirateur et humidifiez-les de sorte que la poussière soit fixée et ne se répande pas dans l’air ambiant. Éliminez ensuite toute trace de colle éventuelle.

Remarque : mettez au plus vite les déchets de peinture, moquettes et colles au rebut car ces matériaux continuent d’émettre des substances allergisantes. Si vous devez raboter ou poncer le plancher, utilisez une ponceuse dotée d’un sac d’aspiration pour récupérer la poussière à la source.

Conseil n° 5 : installer un purificateur d’air pendant les travaux

Si vous tenez à rénover vos quatre murs malgré une ou des allergies, équipez-vous dans tous les cas d’un masque de protection respiratoire adapté, de gants ainsi que d’une combinaison ou d’une salopette de travail.

Un purificateur d’air est évidemment l’idéal pour débarrasser l’air de ses polluants. Les purificateurs d’air AirgoClean, par exemple, capturent les poussières fines, les pollens et les poils d’animaux. Ils sont parfaits pour la maison et le bureau.

Nous vous invitons à vous informer plus en détail sur les bienfaits et l’efficacité des épurateurs d’air professionnels. Dans la boutique en ligne Trotec24, vous trouverez une série de purificateurs d’air domestiques ainsi qu’une série de dépoussiéreurs pour travaux et d’épurateurs de chantier.

Les purificateurs d’air AirgoClean dont il est question dans cet article existent en deux versions : le 105 S convient pour 30 m² max., le 205 S pour 70 m² max. Grâce à leur filtration HEPA, ils garantissent une efficacité élevée de 99,97 %. Les épurateurs d’air AirgoClean sont actuellement disponibles à moitié prix (à partir de 179,95 €).

Notez que le purificateur d’air professionnel AirgoClean 205 S peut être loué auprès de TKL, la filiale location de Trotec.

Les prix mentionnés dans cet article sont les prix TTC en vigueur au moment de la publication de cet article, sur le site Web de trotec24, hors frais de port, non contractuels, sans engagement de notre part, sous réserve de modification et dans la limite des stocks disponibles !

L’eau, la boisson à la mode

l'eau, le secret minceur

Hydratez-vous pour mincir, vous sentir bien et être radieuse. Même si au quotidien, on peine parfois à boire ses deux litres par jour, on croit dur comme fer en les bienfaits de l’hydratation. Alors qu’il y a quelques années, une vague de boissons sucrées et à base de café se déversaient sur le marché dans des cannettes pimpantes, on mise aujourd’hui sur l’eau. Des sondages ont d’ailleurs montré que la consommation d’eau en bouteille augmentait un peu partout dans le monde. Êtes-vous de ceux et celles qui vivent consciemment et préfèrent l’eau aux boissons calorifiques ? Si c’est le cas, laissez-nous vous présenter SecoSan, un petit produit aux grands effets !

Nous sommes nombreux à emporter une bouteille d’eau lorsque nous quittons la maison. Nos enfants, aussi, ont une gourde pour l’école ou prennent une bouteille avec eux pour aller jouer dehors. Eau de source, eau minérale, plate ou gazéifiée, eau du robinet, traitée à l’aide d’un adoucisseur d’eau ou non – l’eau a le vent en poupe. Plus qu’un engouement, cette augmentation de la consommation totale en eau et ces nouvelles habitudes se traduisent par une volonté de vivre consciemment. Pour être en forme, buvez de l’eau. D’ailleurs, on ne prise pas l’eau seulement pour son effet minceur, mais aussi pour ses bienfaits pour la beauté du teint. C’est logique : lorsque le corps est déshydraté, ce sont les cellules les premières à être « rationnées » en eau. La peau perd de son élasticité, des rides apparaissent ou se creusent.

À vous de choisir

Eau de source, eau minérale gazeuse ou légèrement pétillante, eaux minérales rares de provenances exotiques comme la Ramlösa de Suède, ou l’eau de Fiji, une eau artésienne, prisée pour sa teneur élevée en silicium favorisant la pousse des cheveux et des ongles et la beauté de la peau. Mais en fin de compte, faut-il vraiment dépenser outre mesure pour bien s’hydrater ? Écoutez la voix de raison, buvez l’eau qui vous plaît, que ce soit celle en bouteille ou celle dont vous vous servez au robinet. Avec une cartouche SecoSan, votre eau restera saine, sans bactéries, longtemps, jusqu’à ce que vous l’ayez consommée.

SecoSan est une petite cartouche pour la conservation de l’eau qui agit de façon naturelle sans agents chimiques : en présence de micro-organismes (bactéries ou algues par ex.), son noyau libère des ions argent qui stoppent leur développement. En outre, les cartouches SecoSan fixent les molécules d’oxygène dans l’eau, ce qui vous procurera encore plus d’énergie. Effet fraîcheur garanti pour la peau.

Les cartouches SecoSan sont de petite taille et existent pour des récipients de différentes capacités à partir de 0,7 litre. Elles peuvent être utilisées non seulement pour garder l’eau propre mais aussi pour conserver l’eau au citron ou le thé par exemple. Les sticks SecoSan sont disponibles à l’unité (à p. de 10,03 €) et en lot à prix exceptionnel (en promotion également à p. de 10,03 €).

Les prix mentionnés dans cet article sont les prix TTC en vigueur au moment de la publication de cet article, sur le site Web de trotec24, hors frais de port, non contractuels, sans engagement de notre part, sous réserve de modification et dans la limite des stocks disponibles !