Guide pratique Trotec: Conseils pour améliorer le climat d’une pièce 4/7 – Comment empêcher une humidité de l’air ambiant trop élevée

Dans le dernier volet de notre série de guide pratique Trotec nous avons abordé les risques d’une humidité ambiante trop faible. Cependant l’inverse, une humidité ambiante trop élevée avec des valeurs supérieures à 60 pour cent, dissimule également des risques accrus pour la santé. Si un air trop humide circule dans la pièce, la condition fondamentale à la croissance accélérée de moisissures dangereuses pour la santé est alors atteinte. Cachées dans les petits recoins ou derrière les armoires, elles mènent rapidement une existence propre très active. Mais d’où vient cet excès d’humidité ? Et comment se débarrasser à nouveau, et de la manière la plus élégante possible, de cet excédent ?

Dans la plupart des cas, ce sont les habitants eux-mêmes qui, de par leurs activités quotidiennes normales, créent l’humidité suffisante à l’apparition de moisissures. C’est ainsi que dix litres d’eau par jour peuvent rapidement s’accumuler dans un petit appartement : un litre d’humidité par personne et par jour passe dans l’air par la sueur et la transpiration. Les autres plus grands facteurs d’humidité sont d’abord la douche, puis la cuisine et le séchage du linge. Les animaux domestiques et les plantes contribuent également à l’augmentation du taux d’humidité. En une semaine, on arrive rapidement à 70 litres en tout, ce qui représente deux baignoires pleines en un mois.

Le moyen le plus simple de contrôler l’humidité de l’air dans vos pièces et d’utiliser un hygromètre, comme le très économique thermohygromètre d’intérieur BZ05 ou sa version professionnelle, le BZ06 de Trotec. Si vous déterminez, lors de vos mesures, que le taux d’humidité dans votre maison ou votre bureau est constamment au dessus de 60 pour cent, vous devez alors trouver au plus vite une solution. En effet, le risque de moisissures dangereuses pour la santé est alors accru. Si les spores des moisissures atterrissent dans vos voies respiratoires, cela peut causer de l’asthme ou des allergies.

L’humidité de l’air se régule différemment en fonction des saisons…

  • En été, en cas d’éclairage direct du soleil, il faut fermer les stores extérieurs de bonne heure afin de conserver au maximum la température ambiante idéale de 20° C. Gardez les fenêtres fermées tout au long de la journée afin que l’humidité de l’air ne dépasse pas les 60 %. Le brassage d’air nécessaire est à effectuer de préférence tôt le matin ou bien tard le soir, lorsque les températures extérieures sont plus fraiches et plus sèches. Notre conseil : Sur le thème de « l’aération », consultez à nouveau le point « Comment aérer correctement – conformément à la norme DIN 1946-6 » dans le numéro 2/7 de notre série de guide pratique !
  • En hiver, le taux d’humidité dans les pièces peut vite augmenter car les fenêtres restent fermées, or les personnes présentes dans les pièces dégagent en permanence de la vapeur d’eau dans l’air ambiant via leur respiration. C’est pourquoi vous devez régulièrement mesurer l’humidité dans vos pièces, même pendant la saison froide. Car ensuite, des ponts thermiques se construisent au niveau des fenêtres, dans lesquels l’air humide condense, ce qui favorise l’apparition de moisissures.

Comment atteindre et conserver une humidité de l’air optimale à la maison

  • Le thermohygromètre d’intérieur BZ05 mesure et indique en permanence les deux facteurs déterminants pour un climat de bien-être individuel – la température ambiante et l’humidité ambiante. De plus, l’affichage bien-être intégré nous indique si les valeurs climatiques de la pièce évoluent dans une plage de données optimale, correcte ou critique.
  • Le thermohygromètre BZ06 fait partie, en raison de sa combinaison pratique de technique de mesure précise et de manipulation simple à une main, des outils indispensables dans les laboratoires, les entreprises agricoles et dans l’art floral. Vous obtenez ainsi en quelques secondes des mesures précises pour la température et l’humidité relative dans votre salon, votre bureau ou vos pièces de stockage.
  • Le déshumidificateur d’air professionnel de la série HomeComfort de Trotec représentent une solution particulièrement confortable. Avec ces appareils de qualité de marque, vous assurez un taux d’humidité de l’air optimal et un climat de bien-être sain dans votre maison toute l’année. Nous vous proposons, pour chacune de vos exigences, une sélection de déshumidificateurs d’air si complète que vous trouverez à coup sûr l’appareil adapté à vos besoins.

Conseils pratiques : Comment trouver le déshumidificateur qui répond parfaitement à vos exigences

Dans le cadre du choix de votre déshumidificateur d’air idéal, il y a quatre facteurs de sélection sur lesquels vous devez concentrer votre réflexion : la température ambiante, les coûts d’exploitation, le rayon d’action et l’étendue des fonctions souhaitée ou les différents équipements de confort des appareils.

  • La température ambiante comme facteur de sélection: la température moyenne de l’air dans une pièce trop sèche est le critère de sélection le plus important lors du choix du déshumidificateur d’air adapté. Pour les usagers privés, sont en général recommandés les déshumidificateurs d’air confort de la série TTK de Trotec avec leur dégivrage automatique électronique qui, sans surveillance, peuvent répondre à vos besoins dans des pièces chauffées.
  • Le rayon d’action comme facteur de sélection : le déshumidificateur à absorption s’adapte à toutes les tailles de pièces et à un fonctionnement fiable en cas de faibles températures. Là où des dispositifs de séchage par condensation classiques n’agiraient que de manière insuffisante ou inefficace à cause de températures ambiantes trop faibles, les déshumidificateurs à absorption déploient leur puissance, même par des températures basses autour de 1° C.
  • L’étendue des fonctions comme facteur de sélection : les appareils de la même catégorie de puissance se distinguent par leurs équipements de confort, qui peuvent être important aux yeux de l’utilisateur en fonction de l’utilisation souhaitée. Ainsi il faudra intégrer une minuterie de 24 h pour un fonctionnement périodique automatique et il faudra également une fonction minuterie appropriée si vous souhaitez pré programmer une mise hors tension automatique. Le lieu d’utilisation joue également un rôle : si vous souhaiter faire fonctionner l’appareil en continu et sans surveillance dans votre maison de week-end ou de vacances par exemple, le déshumidificateur devra alors disposer d’un raccord d’évacuation, afin que la vidange régulière du réservoir d’eau soit remplacée par le déversement du condensat dans un conduit d’écoulement.
  •  Le coût d’exploitation comme facteur de sélection : Concernant le rapport qualité / prix et la capacité de déshumidification par rapport à la consommation d’énergie, le déshumidificateur à condensation commandé par compression peut clairement revendiquer la victoire pour presque toutes les pièces d’habitation.

Surveillance aisée de l’humidité de l’air – grâce aux appareils de mesure innovants de Trotec

Informez-vous en détail sur tous les avantages que vous offre notre gestion de la qualité de l’air. Et profitez en plus de nos offres actuelles avec la qualité de marque Trotec :

TVA incl. – désormais disponibles dans la boutique Trotec !

Guide pratique Trotec, « Conseils pour améliorer le climat d’une pièce »

1/7 Interdisez aux virus, aux allergènes et aux poussières fines de rentrer dans votre maison

2/7 Comment aérer ses pièces correctement et de manière durable

3/7 Comment éviter un air ambiant sec et réduire les risques d’infection du covid-19

4/7 Comment empêcher une humidité de l’air ambiant trop élevée

5/7 Comment prévenir la formation de moisissure dangereuse pour la santé

6/7 Comment expulser les odeurs néfastes et la puanteur de l’air ambiant

7/7 Comment améliorer son bien être grâce à des plantes d’intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*