Guide pratique Trotec – Conseils pour améliorer le climat d’une pièce 5/7

Saviez-vous que les moisissures forment des toxines cancérigènes et qu’elles sont depuis longtemps considérées comme des déclencheurs d’allergies graves ? Un ennemi sournois, donc, dont beaucoup de personnes touchées n’ont aucune idée de l’existence entre leurs quatre murs. En effet, la moisissure se niche souvent en secret, de manière invisible dans un premier temps. Ainsi, elle ne dégage pratiquement pas d’odeur dans les premiers stades et se dissimule généralement derrière les armoires. Par conséquent, la recherche du pensionnaire indésirable commence souvent après l’apparition des premiers problèmes de santé.

Tous les conseils pour un meilleur climat intérieur sont presque vains si la moisissure a élu domicile dans l’appartement ou la maison de manière inaperçue. Selon des études, environ 17 % des Allemands vivent dans un appartement contaminé par des spores de moisissure. Transportés par l’air et inhalés, ils provoquent des rhumes, des bronchites, des rougeurs des muqueuses des yeux, de la fatigue ou des maux de tête. Ces symptômes classiques indiquent une invasion de moisissures dans l’espace de vie. Dans cet épisode de notre Guide pratique, nous sommes heureux de vous montrer comment vous pouvez énergiquement aller au fond des choses et vous en débarrasser pour de bon. Vous devez surveiller les éléments suivants avec une attention particulière.

  • Les embrasures de fenêtres
    L’humidité s’accumule toujours là où il fait le plus froid. C’est pourquoi la moisissure se retrouve souvent dans les embrasures de fenêtres de vieux bâtiments non rénovés ou des fenêtres mal isolées en général.
  • Les niches de radiateurs
    La paroi extérieure est plus fine à cet endroit et le refroidissement y est donc plus important qu’ailleurs. Tant que le radiateur est allumé, il n’y a pas de problème. Mais un risque de moisissure se pose dès que le chauffage ne fonctionne pas en continu ou qu’il est complètement éteint.
  • Chaque coin d’une pièce et d’un plafond
    Comme les murs extérieurs se refroidissent considérablement en hiver, ils sont propices au dépôt condensation et donc au développement de moisissures.
  • Derrière les meubles
    L’air doit circuler librement derrière l’armoire afin d’évacuer l’humidité. Idéalement, un écart de 10 à 15 centimètres doit séparer le meuble du mur.
  • La cuisine et la salle de bain
    Il convient ici de vérifier en particulier les joints de silicone. Si ces derniers sont reliés à des murs extérieurs exposés au refroidissement, la formation de moisissures y est particulièrement fréquente.

Comment éliminer les spores de moisissure de la maison

Si vous découvrez de la moisissure dans votre maison ou votre appartement, il faut passer à l’action sans hésitation : vous pouvez par exemple l’éliminer avec de l’alcool dénaturé ou de l’alcool isopropylique que vous trouverez en pharmacie. Les deux agents à base d’alcool conviennent bien à cette fin, mais sont hautement inflammables. Il est par conséquent important de bien aérer pendant et après l’application jusqu’à ce que l’alcool se soit évaporé. Si les moisissures dépassent une surface d’un demi-mètre carré, l’administration allemande de protection de l’environnement recommande de confier l’assainissement à une entreprise spécialisée.

Comment prévenir au mieux l’invasion de moisissures

Il est conseillé de maintenir l’humidité ambiante dans une plage optimale de 40 et 60 %. En outre, elle devrait être surveillée à l’aide d’un hygromètre pour déterminer rapidement et de manière fiable s’il existe des zones de forte humidité dans votre maison. Avec les appareils de mesure climatique précis tels que le BC06, le BZ15M ou le BZ20M de Trotec, vous pouvez non seulement afficher l’humidité de l’air mais aussi d’autres valeurs importantes comme la température ambiante.

Souvent, l’apparition de moisissures dangereuses pour la santé survient après un dégât d’humidité dans la maison ou l’appartement. À l’aide d’appareils spéciaux de mesure de l’humidité, vous pouvez déterminer à quel point un mur est réellement humide. Pour ces appareils de mesure, Trotec vous propose aussi un choix professionnel pour répondre exactement à vos exigences : des instruments de simple mesure de l’humidité comme le BM12 ou le BM18, aux appareils de mesure plus exigeants tels que le BM22, BM31 ou le BM40. Si, par exemple, le mur doit rester intact, Trotec vous propose un appareil de mesure tel que le BM31 qui fonctionne selon la méthode diélectrique.

Si l’humidité de vos pièces est en permanence supérieure à 60 % ou si vous remarquez un mur humide, vous devez faire appel à des déshumidificateurs professionnels pour le séchage. Dans ce domaine également, Trotec, avec ses appareils de qualité, est un partenaire solide à vos côtés : Avec nos déshumidificateurs de la série TTK, vous obtiendrez tout au long de l’année un taux d’humidité optimal et un climat de bien-être sain entre vos quatre murs.

Le meilleur choix – le déshumidificateur d’air HomeComfort de la série TTK de Trotec

Avec ses déshumidificateurs d’air de confort TTK, Trotec propose le modèle adapté à presque toutes les applications. Grâce à leur technologie innovante, comme le système de déshumidification automatique commandé par hygrostat, les appareils gardent de manière efficace les pièces au sec. De par leur mobilité et à leur conception compacte, tous les appareils TTK peuvent être utilisés de manière flexible à tout moment et sont également dotés d’un large éventail d’autres caractéristiques pratiques.

Un climat ambiant amélioré – grâce aux solutions innovantes de Trotec

Obtenez des informations complètes sur tous les avantages que vous offre notre gestion de la qualité de l’air avec les déshumidificateurs de la série confort TTK. Et profitez en plus de notre offre de prix actuelle : par exemple, vous pouvez obtenir l’appareil de mesure de l’humidité BM31 pour seulement 59,95 € au lieu de 95,75 €, TVA comprise – disponible dès maintenant dans la boutique Trotec !

Guide pratique Trotec, « Conseils pour améliorer le climat d’une pièce »

1/7 Interdisez aux virus, aux allergènes et aux poussières fines de rentrer dans votre maison

2/7 Comment aérer ses pièces correctement et de manière durable

3/7 Comment éviter un air ambiant sec et réduire les risques d’infection du covid-19

4/7 Comment empêcher une humidité de l’air ambiant trop élevée

5/7 Comment prévenir la formation de moisissure dangereuse pour la santé

6/7 Comment expulser les odeurs néfastes et la puanteur de l’air ambiant

7/7 Comment améliorer son bien être grâce à des plantes d’intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*