Combien de temps prend le séchage des murs après une inondation ?

combien de temps prend le séchage des murs après une inondation

Le temps de séchage que prendra un bâtiment touché par une inondation dépend de trois principaux facteurs : température, circulation de l’air et dimensionnement des appareils de déshumidification.

Après une inondation, le gros du travail revient au nettoyage. Il faut pomper l’eau encore dans la cave et les pièces touchées par la crue, ôter les revêtements de sol souillés, sortir les meubles trempés, se débarrasser du sable et de la boue au sol et sur les murs. À ce stade, une des questions qui brûlent aux lèvres est de savoir combien de temps prendra la maison pour sécher.

En règle générale, la déshumidification d’un bâtiment sinistré prend au moins trois à quatre semaines – à condition que toutes les mesures nécessaires aient été prises pour créer des conditions de séchage idéales.

La température est un aspect essentiel pour la durée de déshumidification d’un bâtiment car elle influe sur la capacité de l’air à se charger en humidité.

Plus la température est élevée, plus l’air ambiant peut contenir d’humidité. Ainsi, à 20 °C, l’air se chargera de près du double d’humidité par rapport à une pièce où la température ne sera que de 10 °C. Comme l’air doit transporter l’eau qui s’évapore des murs pour être traité par un déshumidificateur, on comprend qu’il Importe que l’air puisse se charge d’autant d’humidité que possible pour accélérer le processus.

En outre, la température influe directement sur la pression partielle de la vapeur d’eau. Cette pression de vapeur explique entre autres que de l’eau passe de la surface d’un mur à l’air ambiant. La pression de la vapeur d’eau est fonction de la température : plus celle-ci est élevée, plus la déshumidification sera rapide. C’est pourquoi on recommande de chauffer les pièces à déshumidifier.

N’hésitez pas à chauffer

On recommande une température comprise entre 15 et 25 °C pour déshumidifier efficacement. Si la température ne convient pas, ayez recours au chauffage ou à un chauffage d’appoint électrique comme on en trouve dans le commerce. Pour une maison dotée d’une cave de 60 à 70 m², un appareil de 3 kW comme le TDS 20 de Trotec suffira. N’utilisez surtout pas de chauffage au gaz à combustion directe car ceux-ci produisent de l’humidité. Attention à ne pas non plus dépasser les 25 °C : vous risqueriez d’endommager les murs.

Déshumidifier sans chauffage

S’il est impossible de chauffer, faites attention à vous équiper du bon type de déshumidificateur. Les déshumidificateurs à adsorption absorbent l’humidité de l’air par le biais d’une substance extrêmement hygroscopique, le gel de silice. Contrairement aux déshumidificateurs à condensation, ces déshumidificateurs sont efficaces à basse température. Prenez toutefois en compte le fait que la déshumidification à basse température prendra plus de temps, l’air ambiant ne pouvant se charger d’autant d’humidité qu’à 20 °C.

Assurez une bonne circulation de l’air dans la pièce pour accélérer la déshumidification en favorisant l’évaporation de l’humidité des murs dans l’air ambiant.

Comme le linge qui sèche plus rapidement à l’air libre, le fait d’utiliser un ventilateur dans les pièces à déshumidifier permet d’écourter la durée nécessaire au séchage des murs. Une bonne circulation de l’air permet en effet d’amplifier le phénomène d’évaporation de l’humidité des murs. La différence de pression de la vapeur entre le mur (pression élevée) et l’air (pression peu élevée) étant importante, l’humidité circule quasi librement du mur à l’air ambiant.

Cepedant, lorsque l’air stagne, une fine couche d’air aux propriétés particulières se forme à la surface des murs. Cette couche d’air a une hygrométrie élevée et possède donc une pression de vapeur importante ; elle entrave le flux humidité-air ambiant. Pour éviter ce phénomène, un simple ventilateur suffit. Pour accélérer le processus, vous pouvez installer plusieurs ventilateurs. Sachez que l’emploi de ventilateurs permet de réduire le temps de séchage de moitié.

Idéalement, on installe au moins un ventilateur par pièce. Les déshumidificateurs à condensation sont certes équipés d’un ventilateur mais ne suffisent pas pour assurer une circulation de l’air aussi efficace qu’un ventilateur. Chez Trotec, vous trouverez par exemple des ventilateurs professionnels légers et robustes (TFV 10 S, TFV 30 S et ventilateurs de chantiers série TTV).

Conseil d’utilisation : installez les ventilateurs de telle façon qu’ils soufflent en diagonale à travers la pièce. En cas de pièce présentant une géométrie défavorable ou un volume important, nous vous recommandons de changer le positionnement des ventilateurs tous les deux à trois jours.

Remarque importante : les courants d’air provoqués par l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre ont l’effet inverse d’un ventilateur : au lieu de faire sécher plus vite les murs, ils alimentent la pièce en humidité. Pour finir, pensez qu’en fonction de la substance du bâtiment, la durée du séchage varie.

Dans le premier article de la série, Trotec présentait les grandes lignes de l’intervention après une inondation, les travaux réalisables par les particuliers et les tâches à remettre aux entreprises spécialisées.

Groupe Trotec – des spécialistes pour vous conseiller après l’inondation

trotec vous conseille en cas d'inondation

Maintenant que les décrues se sont amorcées partout, l’heure est au bilan. Les précipitations records qui ont provoqué la crue de nombreux cours d’eau en Europe se sont soldées par d’importantes inondations. Même si l’eau a disparu des rues et a été pompée des caves, les dommages subsistent. En tant que spécialiste en intervention après inondation et dégât des eaux, le groupe Trotec est à même de partager ses connaissances et son savoir-faire pour déshumidifier et rénover les murs.

Nous pouvons vous conseiller, par exemple, sur les travaux qu’il vous est possible d’entreprendre en tant que particulier ainsi que sur les tâches qu’il vaut mieux remettre à des entreprises spécialisées. Un des facteurs clés de l’intervention après sinistre est la rapidité. En agissant au plus tôt après une inondation, vous vous assurez de circonscrire les dégâts à un minimum.

Après une inondation dans la cave par exemple, il est certes nécessaire d’attendre que l’eau baisse ou que l’eau ait été pompée, mais il est tout à fait possible de commencer à sécher les pièces se trouvant aux étages suivants. En effet, l’eau qui s’évapore de la cave fait monter l’humidité de l’air de façon considérable. En cas d’hygrométrie élevée pendant plusieurs jours, la substance du bâtiment se charge en humidité et peut développer plusieurs pathologies :

- Perte d’humidité des matériaux de construction à base de plâtre
- Dégradation irréversible des meubles et objets
- Perte des qualités isolantes de l’isolation thermique et acoustique
- Dommages au niveau des matériaux et objets en bois (gonflement, décoloration, déformation)
- Apparition de moisissures

Après une inondation, agissez rapidement et de façon ciblée

Votre but doit être de faire baisser l’hygrométrie. L’humidité de l’air extérieur dépassant les 80 % en cas de crue, le seul fait d’aérer n’apportera aucune amélioration. Pour déshumidifier efficacement, il est nécessaire d’avoir recours à des déshumidificateurs à condensation. Ces appareils sont simples à utiliser et doivent juste être branchés sur le secteur. Leur efficacité permet de faire baisser l’humidité de l’air jusqu’à 40/60 %, un taux idéal en temps normal. En régulant l’hygrométrie, vous mettez les murs et les objets à l’abri des dommages liés à l’humidité.

Utilisez des appareils professionnels pour sécher les murs

Après avoir pompé l’eau résiduelle, il est nécessaire d’éliminer rapidement le sable et la boue qui recouvrent le sol et les murs avant qu’ils ne durcissent en séchant. Il faut ensuite se débarrasser des meubles, tapis et des revêtements de sol trempés pour favoriser le séchage du plancher. Il en va de même des papiers peints mouillés qui ralentissent le séchage des murs. Ici aussi, il est important d’employer des déshumidificateurs d’air pour retrouver une hygrométrie normale. Ces appareils fonctionnent parfaitement lorsque les murs sont massifs, c’est-à-dire sans couches d’isolation, vide ou éléments en bois. L’air traité et séché par les appareils est ensuite à même de se charger graduellement en humidité. L’humidité des murs, du plafond et du sol passe ainsi peu à peu dans l’air ; la déshumidification est homogène.

Ayez recours à l’aide et aux conseils de professionnels

Si votre logement ou votre entreprise a été inondé, assurez-vous de pouvoir entreprendre les travaux nécessaires ou adressez-vous à une entreprise spécialisée. Si vos murs ou planchers sont construits avec des éléments isolants, des éléments en bois ou sur un vide sanitaire, seul un spécialiste pourra vous aider. Faites appel à une entreprise spécialisée si les lieux sinistrés sont par exemple bâtis sur une chape flottante, sous laquelle se trouve une isolation thermique ou phonique ou encore un chauffage au sol.

Sécher après une inondation : le type de déshumidificateur à utiliser

Dans les zones qui n’ont pas été directement touchées par l’eau, il est possible d’installer de petits déshumidificateurs à condensation. Ces appareils électriques sont conçues pour offrir un maximum d’efficacité entre 15 °C et 20 °C. Chez Trotec, vous trouverez des appareils compacts pour différents volumes, de 15 m² à 90 m² max. dans la seule série domestique.

Pour les espaces sinistrés, des appareils plus puissants sont indispensables. À la cave et à cette période de l’année, la température se situe aux alentours de 15 °C, voire moins. Souvent, toutes les parois sont humides : il faut donc des déshumidificateurs possédant la puissance nécessaire pour sécher sol, murs et plafond. Les modèles Trotec qui conviennent sont par exemple le TTK 90 E, le TTK 100 S, le TTK 125 S et le TTK 175 S.

Nous vous invitons à nous poser vos questions par le biais de notre formulaire de contact.
Trotec, déshumidificateurs et instruments de mesure de l’humidité

Le prochain article de cette série spéciale inondation sera consacré à la durée nécessaire à la déshumidification des murs et aux mesures spécifiques à prendre.

Service inondation de Trotec – équipement et conseils

service inondation trotec

En France et en Belgique, les orages et les crues ont fait plusieurs victimes et des millions d’euros de dégâts. Même si la décrue de certains cours d’eau est amorcée, d’autres continuent de monter. Les conditions météorologiques restent défavorables. Plusieurs départements sont encore en vigilance rouge ou en alerte orange, le risque d’orage et d’inondation est encore présent. Le groupe Trotec se tient à la disposition des particuliers, des communes et des équipes de secours pour partager son expérience et son savoir-faire dans l’intervention après sinistre.

L’été n’est pas au rendez-vous. À la place, état d’alerte et plan catastrophe. Météo France et l’Institut royal météorologique (IRM) émettent encore des avertissements et invitent à la prudence en raison des fortes averses encore prévues. Les intempéries qui s’abattent sur l’Europe depuis une semaine sont dues à une perturbation qui a entraîné la formation d’une importante zone pluvieuse. Le niveau des précipitations a atteint des records parfois sans précédents.

On appelle à la prudence. Les occupants d’habitations à proximité d’un cours d’eau, aussi petit soit-il, se doivent d’être particulièrement vigilants. La montée des eaux en crue peut se révéler extrêmement rapide. Même un ruisseau peut rapidement gonfler et sortir de son lit. Ne tentez jamais de traverser un cours d’eau en crue et tenez-vous loin des berges.

Par le passé, Trotec a mis son savoir-faire à disposition des victimes et des entreprises spécialisées dans l’intervention après sinistre. Ses déshumidificateurs, ventilateurs et équipements spéciaux de déshumidification sont utilisés dans toute l’Europe pour le séchage des murs. TKL, la filiale de location du groupe Trotec, est le partenaire privilégié en cas d’inondation. Son immense parc de location est situé à un endroit stratégique de façon à pouvoir desservir toute localité en Europe en l’espace de 24 heures. Pour qu’il soit possible de commencer à agir dès que l’eau s’est retirée.

Service inondation Trotec

En tant qu’expert intervenant régulièrement sur des sites sinistrés par des inondations et des dégâts des eaux, le groupe Trotec possède un savoir fondé. Ses spécialistes sont là pour conseiller les communes et les équipes de secours sur les différentes techniques de déshumidification et pour proposer l’équipement adéquat. Trotec travaille main dans la main avec de nombreux artisans et entreprises spécialisées qui ont recours à ses appareils. Pour les besoins temporaires, le groupe offre une grande partie de ses déshumidificateurs, tours de déshumidification, ventilateurs et instruments de mesure à la location.

Conseils et équipement pour sécher les murs après une inondation. Matériel de déshumidification et instruments de mesure. Renseignez-vous sur www.solutions-inondation.com.

Crues et inondations : conseils pour sécher

réagir après une inondation

Orages à répétition, pluies qui n’en finissent pas, la météo du moment plonge tout le pays dans un état d’urgence. Qui plus est, les météorologues prévoient encore plusieurs journées d’intempéries. Les précipitations extrêmes qui se sont abattues sur la France ont causé des catastrophes dans certaines localités comme Nemours et Montargis. Même si la décrue du Loing est amorcée, d’autres cours d’eau sont encore en train de monter. Plusieurs départements se trouvent encore en zones de vigilance orange. Au vu des prévisions d’averses orageuses pour les jours à venir, nous avons pensé bon vous prodiguer quelques conseils pour le cas où vous seriez touché par une inondation.

1. Agissez sans perdre de temps
En réagissant immédiatement, vous évitez à l’humidité de s’installer et de causer de graves dommages au niveau de la substance du bâtiment.

2. Choisissez un déshumidificateur approprié
Le déshumidificateur dont vous avez besoin doit disposer d’une certaine capacité de déshumidification et convenir au volume à traiter. Si la puissance de l’appareil est trop faible, vous aurez besoin de beaucoup plus de temps pour sécher les murs. Attention toutefois à ne pas choisir d’appareil trop puissant qui risquerait de ralentir le processus de déshumidification en faisant s’évaporer l’humidité dans les murs au lieu de favoriser l’évaporation de l’humidité au niveau de la surface des murs. Il est alors plus difficile d’éliminer l’humidité qui se trouve en profondeur.

3. À prendre en compte lors de l’installation d’un déshumidificateur
Positionnez l’appareil au centre de la pièce. sachez qu’il est préférable d’installer un déshumidificateur dans chaque pièce pour garantir une efficacité maximum.

Si vous ne disposez pas d’autant de matériel, nous vous recommandons d’utiliser un ventilateur comme le ventilateur professionnel TTV 4500 de Trotec en même temps que votre déshumidificateur pour assurer une bonne circulation de l’air entre les pièces. Positionnez dans ce cas le ventilateur de telle façon à ce qu’il souffle en diagonale en direction de la porte ouverte. Si vous ne possédez qu’un seul ventilateur, changez les appareils de place tous les deux à trois jours de façon à les faire fonctionner au fur et à mesure dans toutes les pièces.

4. Assurez une bonne circulation de l’air
Comme nous venons de le voir, l’utilisation simultanée d’un déshumidificateur et d’un ventilateur permet d’augmenter l’efficacité du procédé et de réduire le temps de séchage. À l’instar du linge qui sèche plus vite lorsqu’il a du vent, l’air qui circule permet de réduire la durée de séchage des murs de façon significative, voire de 50 %.

5. Veillez à ce que la température des lieux soit optimale
Entre 15 °C et 25 °C, les déshumidificateurs éliminent un maximum d’humidité. En effet, plus l’air est chaud, plus il est à même de se charger en humidité. Actuellement, la température en journée est parfaite pour déshumidifier efficacement. La nuit, cependant, ainsi que dans les localités situées plus en altitude, les températures peuvent chuter de façon drastique. Pensez donc, au besoin, à installer un chauffage pour garantir des performances de déshumidification élevées.

Un spécialiste à votre écoute

Que vous soyez particulier, professionnel ou loueur, Trotec dispose de l’équipement de déshumidification approprié. La série TTK S, par exemple, offre des performances élevées atteignant les 150 litres en 24 heures. Elle se décline en deux gammes : la jaune pour les applications professionnelles, la blanche pour une utilisation dans un cadre semi-professionnel. Les appareils de ces deux gammes sont pourvus d’un robuste carter en acier ainsi que d’un dispositif de dégivrage au gaz chaud qui leur permet de fonctionner dans des espaces non chauffés sans rien perdre de leur efficacité.

Si vous avez la chance de ne devoir faire sécher qu’un espace réduit, nous vous conseillons la série de déshumidificateurs TTK E/S. Les appareils les plus puissants de cette série domestique arborent déjà de hautes capacités de déshumidification allant jusqu’à 40 l/24 h.

Pour toute question, nous nous tenons à votre disposition ; n’hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone au 03 90 29 48 12 / info@trotec24.fr. Vous trouverez également un formulaire de contact sur notre site Trotec24.fr.

Inondations – une aide professionnelle en cas d’urgence

Trotec - équipement professionnel en cas d'inondations

En Bretagne et au Royaume Uni, des inondations dues aux précipitations, aux forts coefficients de marée et/ou aux crues des rivières ont fait des dégâts importants et ont coûté la vie à de nombreuses personnes. Alors qu’en France, on vient de repasser à la vigilance jaune, il reste tout à faire. Il faut pomper l’eau des caves, évacuer la boue, faire sécher les murs.

Le groupe Trotec possède un grand savoir-faire dans le domaine de l’assèchement après sinistre, un savoir-faire qui a été mis à bien l’été dernier lorsque l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, la Slovaquie et la Tchéquie ont été touchées par des inondations catastrophiques. Les différentes entreprises du groupe ont alors prodigué conseils de spécialiste et matériel performant.

La flotte de TKL, la filiale location de Trotec, comprenant plusieurs milliers d’appareils destiné au séchage de bâtiment, il a été possible d’envoyer de nombreux déshumidificateurs, ventilateurs et turbines dans les régions sinistrées.

En tant que spécialiste de l’assèchement après sinistre, le groupe Trotec est un solide partenaire pour faire face aux inondations. Ses prestations vont du conseil aux équipes de secours, villes et communes à la fourniture d’équipement spécialisé tels que déshumidificateurs, ventilateurs et humidimètres – à la vente ou à la location avec service d’expédition en 24 heures en Europe et un délai de livraison de 1 à 3 jours pour le reste du monde.

Pour en savoir plus :

site Web de Trotec
site Web du loueur TKL