NOUVEAU Thermohygromètre BZ15M – pour garantir un climat ambiant sain

Ce que bon nombre de gens ne savent pas : lorsque la température de la pièce est de 20°C en hiver, l’humidité relative ne doit pas dépasser 40-50% auquel cas cela crée une ambiance favorable au développement de champignons nuisibles à la santé. Dans ce cas, il faut abaisser le taux d’humidité en ventilant de façon régulière, à condition, bien sûr, d’être tout d’abord conscient du danger. Le nouveau hygromètre BZ15M pour climat ambiant remplit parfaitement cette tâche – grâce à sa lisibilité et son interprétation simples, il indique les valeurs climatiques optimales à l’intérieur.

Continuer la lecture

L’importance de l’hygrométrie pour les orchidées

La culture des orchidées est un art, les fleurs elles-mêmes sont un chef-d’oeuvre de la nature. Cet article présente quelques notions sur le matériel et les conditions nécessaires à l’entretien des Orchidaceae.

Le matériel

Pour bien démarrer, il vous faut le matériel de base commun à tous les jardiniers : un arrosoir, des étiquettes, un sécateur, un pulvérisateur et un thermomètre min/max car les orchidées sont sensibles aux différences de température.

En plus de ce matériel, vous aurez besoin d’outils plus spécifiques :

• Hygromètre : pour surveillez l’hygrométrie
• Pots transparents : pour voir l’état des racines et l’humidité dans le pot
• Pots ajourés : pour une bonne ventillation des racines
• Plaques de liège , écorces : pour acrocher les épyphites
• Bacs remplis de billes d’argile : à remplir d’eau pour une bonne hygrométrie
• Substrats : fait l’objet d’un paragraphe particulier

L’emplacement

En général, les orchidées doivent profiter d’une bonne luminosité sans être exposées aux rayons directs du soleil. Evitez toute source de chaleur et aérez modérément sans faire de courants d’air.

Le substrat

Contrairement à la majorité des plantes, les orchidées ne poussent pas dans de la terre ou du terreau. De nombreuses espèces poussent par exemple dans les arbres. Elles ont besoin d’un mélange spécial drainant. Si vous êtes débutant, achetez un mélange tout prêt. Lorsque vous aurez acquis assez d’expérience, vous pourrez faire votre propre compost.

La température

La famille des orchidées compte une multitude d’espèces à travers le monde. Les orchidées poussent donc logiquement dans des climats très divers. Pour connaître les exigences de chaque plante en ce qui concerne la température, demandez conseil à votre vendeur.

L’hygrométrie

Les orchidées ont besoin d’une humidité autour de 60 % pour bien se développer. Il est recommandé de se procurer un thermo-hygromètre pour déterminer et contrôler l’hygrométrie du lieu où elles sont installées. Pour garantir une bonne hygrométrie, vous pouvez :

• Regrouper les plantes pour créer un micro-climat
• Vaporiser les racines et les feuilles
• Installer un brumisateur à déclenchement automatique
• Opter pour un humidificateur professionnel

Attention ! Le fond des pots ne doit pas baigner dans l’eau : posez-les sur des billes d’argiles. Vous pouvez également utiliser un feutre horticole qui retient bien l’humidité. L’évaporation étant proportionnelle à la surface d’eau en contact avec l’air, optez pour de grands plateaux plutôt que pour des bacs profonds.

Protégez votre piano | La bonne hygrométrie

Le piano est un instrument en bois, un matériau vivant dont il faut prendre soin. Pour une longue durée de vie de votre instrument et une qualité de son irréprochable, il convient d’apporter une attention particulière à l’endroit auquel le piano sera placé. Il faut en effet une pièce où, d’une part, l’acoustique est idéale et où, d’autre part, hygrométrie et température sont constantes, sous peine de devoir appeler l’accordeur tous les quatre matins.

Hygrométrie

Le piano doit être placé dans une pièce à hygrométrie constante. C’est-à-dire que le niveau d’humidité de l’air doit toujours se situer entre 50 et 65 % à température ambiante.

Un air trop sec accélère le desserrage des mécanismes et augmente les risques de fendillement du bois et donc de la table d’harmonie. Protégez absolument votre piano avec un humidificateur.

Un air trop humide provoque une accélération de l’oxydation des cordes (risque de rupture) et des chevilles et fait gonfler les feutres, les touches coincent. Ajoutez des cristaux de soude à l’intérieur de l’instrument (à changer régulièrement) ou employez un déshumidificateur électrique.

Température

Comme pour l’hygrométrie, la température doit être la plus constante possible et être comprise entre 15 °C et 24 °C.

Mettez votre piano à l’abri d’une source de chaleur ou de froid. Laissez par ex. un espace de 1 à 2 mètres entre votre piano et un radiateur et éloignez-le autant que possible d’une cheminée. Évitez le chauffage par le sol et les courants d’air.

En résumé, il faut éviter :

  • Les garages et les combles où les fluctuations de température et d’hygrométrie sont importantes
  • Les courants d’air : attention aux couloirs et aux fenêtres ouvertes à proximité du piano
  • Les rayons du soleil et notamment les grandes baies vitrées qui décuplent la chaleur

Conseil

Vous pouvez vous procurer un thermo-hygromètre pour mesurer simultanément la température et l’hygrométrie et ajuster en conséquence le réglage de votre humidificateur/déshumidificateur. Attention, en hiver, le taux d’humidité de l’air baisse avec le chauffage. Si vous devez installer votre piano, mesurez donc le taux d’humidité vers le mois de novembre/décembre.

Précautions et nettoyage

Si le piano se trouve dans une maison/un appartement inhabité en hiver, placez du papier journal et de l’anti-mites à l’intérieur puis recouvrez-le avec une couverture. Ne posez pas d’objets sur votre piano ! Vous éviterez de griffer la laque ainsi tout accident du genre vase qui se renverse.

Nettoyez l’extérieur de votre piano avec un chiffon doux légèrement humide. Le nettoyage du reste de l’instrument (table d’harmonie, cordes, mécanique) doit être fait par un spécialiste (tous les quatre ans). Vous pourrez le demander à l’occasion d’un accordage (nécessaire deux fois par an).

6 jours jusqu’à la veille de Noël – encore 6 offres exceptionnelles

Jusqu’à la grande surprise du 24 !

Le calendrier de l’avent continue jusqu’à la veille de Noël… Chaque jour, vous avez la possibilité d’acquérir un article à un prix spécial ou de recevoir un article en cadeau. Aujourd’hui, à J-6, Trotec vous offre…

… un indicateur d’humidité BM15 pour tout achat d’un hygromètre ou thermo-hygromètre T200, T250, T500, T600 ou T650.

Attention ! Cette offre n’est valable qu’aujourd’hui ! Cliquez sur le lien ci-dessus pour être redirigé vers notre boutique en ligne. Vous y trouverez tous nos humidimètres. L’indicateur d’humidité BM15 sera automatiquement ajouté à votre commande.

  • T200
  • T250
  • T500
  • T600
  • T650

Rendez-vous demain sur le blog pour la dix-neuvième offre de Noël : un thermo-hygromètre BC15 gratuit pour tout chauffage TDS 50 acheté !

21 jours jusqu’à la veille de Noël – encore 21 offres exceptionnelles

Trotec reprend la coutume du calendrier de l’avent pour choyer ses clients. À partir du 1er décembre et jusqu’à Noël, vous aurez chaque jour la possibilité d’acquérir un article spécial à un prix en fête. Aujourd’hui, à J-21, Trotec vous propose…
Hygromètre T650
… l’hygromètre T650 avec l’étui MultiMeasure 2 en cadeau.

L’hygromètre professionnel T650 permet de mesurer l’humidité des matériaux de construction et du bois jusqu’à 4 cm de profondeur de façon non destructive grâce à la méthode de mesure diélectrique. Parfait pour contrôler au préalable l’avancement du séchage des chapes avant de mesurer l’humidité résiduelle à la bombe à carbure. Avec fonction d’alarme. Pour tout achat d’un hygromètre T650, vous recevrez en cadeau un étui de rangement MultiMeasure 2 d’une valeur de 15 € HT.

Attention ! Cette offre n’est valable qu’aujourd’hui ! L’étui sera automatiquement ajouté à votre commande.

Rendez-vous demain sur le blog pour la quatrième offre de Noël : 3 TTK 50 S pour le prix de 2 !