Tél: +33 390 29 48-18 Du lundi au jeudi : 8 h - 17 h 30
Vendredi : 8 h - 17 h 00

Le piano est un instrument en bois, un matériau vivant dont il faut prendre soin. Pour une longue durée de vie de votre instrument et une qualité de son irréprochable, il convient d’apporter une attention particulière à l’endroit auquel le piano sera placé. Il faut en effet une pièce où, d’une part, l’acoustique est idéale et où, d’autre part, hygrométrie et température sont constantes, sous peine de devoir appeler l’accordeur tous les quatre matins.

Hygrométrie

Le piano doit être placé dans une pièce à hygrométrie constante. C’est-à-dire que le niveau d’humidité de l’air doit toujours se situer entre 50 et 65 % à température ambiante.

Un air trop sec accélère le desserrage des mécanismes et augmente les risques de fendillement du bois et donc de la table d’harmonie. Protégez absolument votre piano avec un humidificateur.

Un air trop humide provoque une accélération de l’oxydation des cordes (risque de rupture) et des chevilles et fait gonfler les feutres, les touches coincent. Ajoutez des cristaux de soude à l’intérieur de l’instrument (à changer régulièrement) ou employez un déshumidificateur électrique.

Température

Comme pour l’hygrométrie, la température doit être la plus constante possible et être comprise entre 15 °C et 24 °C.

Mettez votre piano à l’abri d’une source de chaleur ou de froid. Laissez par ex. un espace de 1 à 2 mètres entre votre piano et un radiateur et éloignez-le autant que possible d’une cheminée. Évitez le chauffage par le sol et les courants d’air.

En résumé, il faut éviter :

  • Les garages et les combles où les fluctuations de température et d’hygrométrie sont importantes
  • Les courants d’air : attention aux couloirs et aux fenêtres ouvertes à proximité du piano
  • Les rayons du soleil et notamment les grandes baies vitrées qui décuplent la chaleur

Conseil

Vous pouvez vous procurer un thermo-hygromètre pour mesurer simultanément la température et l’hygrométrie et ajuster en conséquence le réglage de votre humidificateur/déshumidificateur. Attention, en hiver, le taux d’humidité de l’air baisse avec le chauffage. Si vous devez installer votre piano, mesurez donc le taux d’humidité vers le mois de novembre/décembre.

Précautions et nettoyage

Si le piano se trouve dans une maison/un appartement inhabité en hiver, placez du papier journal et de l’anti-mites à l’intérieur puis recouvrez-le avec une couverture. Ne posez pas d’objets sur votre piano ! Vous éviterez de griffer la laque ainsi tout accident du genre vase qui se renverse.

Nettoyez l’extérieur de votre piano avec un chiffon doux légèrement humide. Le nettoyage du reste de l’instrument (table d’harmonie, cordes, mécanique) doit être fait par un spécialiste (tous les quatre ans). Vous pourrez le demander à l’occasion d’un accordage (nécessaire deux fois par an).

Cette entrée a été publiée dans TROTEC, Loisirs, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

  • Thèmes d’actualité

  • Archives

Top Keywords for http://www.trotec-blog.com/fr/trotec/proteger-piano-humidite-air-sec/