Tél: +33 390 29 48-18 Du lundi au jeudi : 8 h - 17 h 30
Vendredi : 8 h - 17 h 00

Le bilan climatique de l’année en cours est dramatique: après la canicule jamais vue en Russie, les inondations sans précédents au Pakistan, les pluies torrentielles et les coulées de boue en Chine, ce fut au tour des rivières d’Europe de déborder.

Loin de constituer des exceptions, ces désordres climatiques devraient voir leur nombre augmenter en raison du réchauffement de la planète. Que pouvons-nous faire face à cette menace qui, si elle est distante pour la plupart d’entre nous qui ne la percevons que par le biais des actualités, n’en est pas moins réelle ? En prendre conscience, sensibiliser son entourage et adopter des gestes éco-citoyens, ceux qui économisent l’énergie.

Ceci dit, si nos efforts et ceux des gouvernements devaient porter leurs fruits, les résultats ne seraient visibles que dans des années. Dans l’immédiat, il s’agit de prendre des mesures pour s’adapter aux nouvelles conditions et éviter le pire. Un exemple spectaculaire : Mexico construit actuellement un nouveau tunnel de 62 kilomètres de long jusqu’à 150 mètres de profondeur pour éviter les inondations en période de fortes pluies.

Un rocher de Sisyphe

Parce que Mexico est particulièrement exposée aux inondations en raison de sa situation géographique (la ville est bâtie dans un bassin entre des montagnes sur une zone de lacs asséchés au sol sableux), de multiples travaux de drainage ont été réalisés au cours des siècles précédents. Toutefois, en raison du tassement rapide du sol, l’évacuation des eaux pluviales et des eaux usées revient sans cesse à l’ordre du jour et reste une urgence pour cette ville de plus de 20 millions d’habitants.

Avec une capacité de 150 m³ par seconde, ce nouveau tunnel de l’est (túnel emisor oriente) doit permettre d’éviter que la ville ne soit submergée en période de pluie en évacuant les eaux résiduelles vers une station d’épuration en dehors de la métropole. La mise en service est prévue pour 2012.

Faire avec les moyens du bord

Récemment touchée par des crues importantes, l’Europe a recouru à des moyens plus simples. La montée des eaux a été stoppée par des millions de sacs de sable. Un bon conseil : surèlevez votre machine à laver, votre sèche-linge et tous les objets que vous ne voudriez pas perdre si votre cave était inondée. Et en cas de dégât des eaux, pensez aux déshumidificateurs professionnels qui sont dotés de la puissance nécessaire pour assécher vos murs et même les isolants sous la chape. Disponibles à la vente comme à la location, ces appareils sont indispensables en cas d’urgence.

Notez qu’en ce moment, de nombreux modèles de déshumidificateurs sont proposés à prix réduit dans la boutique en ligne de Trotec.

Cette entrée a été publiée dans TROTEC, Maison, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

  • Thèmes d’actualité

  • Archives

Top Keywords for http://www.trotec-blog.com/fr/trotec/parce-que-les-degats-des-eaux-se-feront-plus-frequents/