Caméra thermique et détecteur de pont thermique

détecter les ponts thermiques et le point de rosée

Trotec propose aux diagnostiqueurs trois séries de caméras thermiques pour effectuer les DPE et localiser les ponts thermiques ; pour les particuliers, deux outils conviennent pour repérer les zones mal isolées exposées au risque de moisissures&nbsp: le détecteur de pont thermique et le thermo-hygromètre infrarouge à visée laser.

Caméras thermiques

La caméra infrarouge est aujourd’hui indissociable du secteur de la rénovation énergétique et du diagnostic immobilier. Chez Trotec, vous trouverez trois gammes de caméras de thermographie pour le bâtiment :

La série EC, qui se compose de trois caméras thermiques à prix très compétitifs. Ces caméras, qui mesurent de -20 °C à 250 °C, offrent à l’utilisateur toutes les fonctions de base nécessaire au diagnostic de bâtiment (selon le modèle : image dans l’image, viseur laser, logiciel pour rapports, prise USB, commentaires audio, etc.)
Tarif : à p. de 836,13 € HT

La série IC, qui va plus loin en matière de résolution thermique et de résolution spatiale. Les modèles V de cette série ont un capteur de 160 x 120 pixels, les modèles LV un capteur de 384 x 288 pixels. La résolution thermique est de 0,08 °C ou 0,05 °C, la résolution spatiale de 2,2 mrad ou 1,1 mrad selon le modèle. Toutes les caméras de la série peuvent prendre des photos du visible en plus des thermogrammes.
Tarif : à p. de 2915,83 € HT

La série ICX haute résolution, composée de deux caméras thermiques entièrement radiométriques de 640 x 480 pixels à résolution thermique de 0,05 °C. Ces systèmes de thermographie permettent d’enregistrer thermogrammes et vidéos MPEG 4 non radiométriques et de les transférer sur ordinateur sous forme de vidéo infrarouge entièrement radiométrique de 640 x 480 pour une analyse en temps réel.
Tarif : à p. de 10.923 € HT

Conseil Trotec : nous recommandons aux diagnostiqueurs et conseillers en énergie le modèle IC080LV. Actuellement disponible à 2915,83 € HT (près de 1200 € d’économies par rapport au prix catalogue), cette caméra dispose d’une plage de mesure de -20 °C à 600 °C, d’un capteur 384 x 288 pixels, d’une résolution spatiale de 1,1 mrad, d’une résolution thermique de 0,05 °C, de 5 points de mesure, des fonctions isotherme, vidéo et commentaires audio, et de différentes options DuoVision d’affichage de l’image dans l’image.

Thermo-hygromètre infrarouge et détecteur de pont thermique

Les moisissures se développent là où on peut observer un point de rosée. En présence d’un défaut d’isolation ou d’un pont thermique, la température de surface du mur ou de la menuiserie est plus basse que la température intérieure des locaux car c’est là que la chaleur fuit vers l’extérieur.

Cette différence de température entre la paroi et l’air ambiant va entraîner la formation de condensation car l’air qui refroidit au contact de la paroi froide ne va plus pouvoir contenir autant d’humidité. En effet, plus l’air est chaud, plus il peut contenir d’humidité. À l’inverse, quand il refroidit, l’humidité qui ne peut plus être contenue dans l’air va se déposer sur la surface froide. Cette humidité va fournir un terrain idéal au développement des moisissures.

Pour détecter facilement les points de rosée, vous trouverez chez Trotec divers appareils de mesure, dont :

Le détecteur de pont thermique BP25
Cet appareil pour particuliers est simple à utiliser et émet un signal d’alarme en cas de risque ou de dépassement réel du point de rosée. (55,42 €)

Le thermo-hygromètre infrarouge à visée laser T260
Cet appareil professionnel à écran tactile vous servira à contrôler l’humidité relative et absolue, la température ambiante et de surface et le point de rosée. Avec fonction d’alarme. (255 € HT)

Les prix mentionnés dans cet article sont les prix en vigueur au moment de la publication de cet article, sur le site Web de trotec24, hors frais de port, non contractuels, sans engagement de notre part, sous réserve de modification et dans la limite des stocks disponibles !

Appareils de mesure pour BTP et secteur du bâtiment

Relevés d’humidité et de température et acquisition de données

Compact, performant et à prix compétitif, le T200 a tout pour faire partie de l'équipement de base des artisans

L’humidité et la température sont des paramètres essentiels qui entrent en jeu dans de nombreuses étapes de la construction. Les appareils de mesure et les enregistreurs dont on dispose aujourd’hui permettent de suivre avec précision l’avancement du séchage des isolants, par exemple, et de fournir des rapports faisant foi de la qualité des travaux réalisés. Thermo-hygromètres et enregistreurs autonomes sont également employés dans le domaine du diagnostic de bâtiment et de l’expertise après sinistre. Spécialement conçus pour le secteur du bâtiment, ces appareils sont solides, fiables et bon marché.

Température et l’humidité conditionnent la qualité des travaux

Pour contrôler ces paramètres, il existe aujourd’hui des appareils peu chers et simples d’emploi qui permettent de mesurer en un tour de main la température ambiante et l’humidité relative. Ces appareils (voir illustration) servent en premier lieu à contrôler les données climatiques dans le bâtiment (dans les pièces d’habitation, les salles de production ou les espaces d’entreposage). Grâce à la technique du numérique, plus de dérive des résultats mais des mesures de précison.

Technique de mesure numérique et affichage en temps réel

Les thermo-hygromètres de dernière génération de la marque Trotec montrent de façon exemplaire avec quelle simplicité il est possible de mesurer la température et l’hygrométrie. Le T200 de la série MultiMeasure (sur l’illustration) affiche simultanément et en temps réel les relevés de température et d’humidité relative et permet de calculer le point de rosée ainsi que l’humidité absolue. Pour l’évaluation directe des relevés, le T200 détermine les valeurs minimum, maximum et moyenne. Il est également possible de figer l’écran sur un relevé donné par le biais de la fonction HOLD. Malgré le nombre de fonctions dont il est doté, le T200 reste facile à utiliser avec une molette qu’il suffit de tourner du pouce pour accéder à toutes les fonctions et régler les paramètres.

Nombreuses fonctions de mesure et d’alarme

Aux utilisateurs qui ont besoin d’un appareil doté de plus de fonctions tout en restant compact et simple d’utilisation, Trotec propose le T250. Ce modèle dispose de toutes les fonctions du thermo-hygromètre T200 en plus de pouvoir être utilisé comme pyromètre laser et alarme de point de rosée. La fonction de thermomètre laser, à laquelle on accède avec la molette, permet de mesurer la température de surface en visualisant le point de mesure à l’aide du faisceau laser. À l’écran s’affichent deux relevés : d’une part, la valeur mesurée en temps réel, d’autre part, en fonction du paramétrage, la valeur min., max. ou la valeur figée.

Localisation rapide des points faibles dans le diagnostic bâtiment

Une fonction particulièrement pratique est l’alarme de point de rosée qui permet d’afficher simultanément la température de saturation et de surface. Dès que la température du mur passe au-dessous du point de rosée, le T250 émet un signal sonore et visuel. En facilitant ainsi le contrôle de grands pans de mur, cette fonction d’alarme configurable individuellement permet de déterminer rapidement la présence de points faibles (ponts thermiques par exemple) et de détecter en un tour de main condensation et moisissure.

En savoir plus sur les thermo-hygromètres Trotec

Voir les appareils et les offres dans la boutique en ligne