Tél: +33 390 29 48-18 Du lundi au jeudi : 8 h - 17 h 30
Vendredi : 8 h - 17 h 00

purificateur d'air contre les particules fines

Les particules fines générées lors des travaux de finition qui viennent couronner la construction d’un bâtiment d’habitation possèdent un fort potentiel allergisant, voire cancérigène. Les ouvriers et, plus tard, les occupants des lieux exposés à ces substances courent le risque de développer différents troubles.

Les poussières qui posent ici problème sont les poussières assez fines pour être inhalées et se déposer dans les voies pulmonaires. On les nomme poussières alvéolaires. Leur taille infime empêche l’organisme de les rejeter, seule une quantité négligeable est évacuée. À terme, ces poussières inhalées provoquent une surcharge pulmonaire et nuisent au bon fonctionnement des poumons. Des affections pulmonaires telles que la pneumoconiose peuvent apparaître.

Pour limiter au maximum l’exposition à ces poussières inhalables d’une taille inférieure à 10, voire 2,5 micromètres pour la fraction alvéolaire, il est nécessaire d’avoir recours à un matériel professionnel de dépoussiérage. Les purificateurs d’air Trotec de la série TAC ont été spécialement conçus pour être utilisés sur les chantiers.

Le TAC 1500 est le premier appareil d’une série adaptée à des volumes compris entre 220 et 1400 m³. Il fonctionne avec un système de filtration efficace à 99,995 %.

• La filtration de l’air vicié s’effectue par recirculation de l’air sous vide. Dans le cadre de ce procédé, le chantier est mis en dépression en étant isolé par un film de protection. Ceci permet de garantir l’apport d’air frais tout en empêchant la diffusion de poussières vers l’extérieur de l’espace de travail.

• Les épurateurs d’air TAC peuvent être équipés de différents modules de filtration afin de répondre aux exigences de divers degrés d’empoussiérage. Les appareils sont dotés d’un capteur qui contrôle l’efficacité des filtres à fines particules et signale lorsqu’il est nécessaire de les remplacer. Le changement se fait facilement et rapidement grâce à la paroi de service amovible de l’appareil.

• Les filtres HEPA disponibles permettent d’utiliser tous les dépoussiéreurs de la série, y compris le TAC 1500, pour les chantiers de désamiantage. Les cassettes à filtres compatibles avec les purificateurs d’air TAC sont dotés de la fonction Vario-Shift qui permet de les placer librement en fonction de l’application.

• Avec un débit d’air de 1000 à 5700 m³/h et une palette de filtres à la carte, les purificateurs d’air professionnels TAC conviennent par exemple pour le dépoussiérage de chantier, le désamiantage, les travaux de sablage, l’épuration de l’air dans les salles blanches et sur de nombreux lieux de travail. Ils sont conçus pour notamment filtrer les poussières d’amiante, de quartz, les gravats, les poussières de bois et de farine, les fibres minérales, les spores de moisissures ainsi que les particules de vernis et de laques.

Le premier appareil de la série, le TAC 1500, est destiné à des espaces de 220 m³ max. Homologué pour les travaux de désamiantage, il convient pour la filtration des poussières de catégorie H (rétention ≥ 99,995 %) (selon EN 60335-2-69) et de toutes les catégories de poussières fines y compris les poussières pathogènes et cancérigènes (VME 0,1 mg/m³). Il est disponible à p. de 1500 € HT sur le site du fabricant, Trotec24.fr.

Cette entrée a été publiée dans TROTEC, À la une, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

  • Thèmes d’actualité

  • Archives

Top Keywords for http://www.trotec-blog.com/fr/trotec/purificateurs-dair-vs-particules-fines/