Tél: +33 390 29 48-18 Du lundi au jeudi : 8 h - 17 h 30
Vendredi : 8 h - 17 h 00

éliminer l'humidité dans les tentes de réfugiés

On le sait, les conditions de vie dans les camps de réfugiés sont difficiles. Dans certains plus que d’autres. Dans le froid, la promiscuité, parfois même sans installations sanitaires : c’est ainsi que doivent vivre de nombreux réfugiés en attendant que les procédures administratives du pays d’accueil aboutissent.

Les médias ont montré et décrit sans fard les conditions sanitaires qui règnent dans certains camps. Montés dans l’urgence, ils ne sont parfois équipés ni d’électricité ni de chauffage et doivent héberger des réfugiés en surnombre. En hiver, quand il fait froid et qu’il pleut, il devient impossible de dormir au chaud – l’humidité pénètre les os. Les vêtements et les serviettes de toilette ne sèchent plus. Les problèmes de santé s’intensifient.

L’afflux de dons a permis de distribuer une grande quantité de biens de première nécessité avant l’hiver. En plus des couvertures, duvets et vêtements chauds, il a fallu équiper les structures d’accueil de chauffages pour garantir un minimum de confort. Les chauffages électriques sont parfaits car ils génèrent rapidement la chaleur nécessaire. Ceci dit, pour assurer la salubrité des abris, il est indispensable d’éliminer l’humidité en trop.

Pour saisir l’importance du problème que représente l’humidité, il faut comprendre ce qu’est le point de rosée. Le point de rosée est un seuil de température au-delà duquel l’air n’est plus en mesure de contenir autant de vapeur d’eau et qui se traduit par la formation de buée. Ce phénomène se produit à chaque fois que l’air refroidit au contact d’une surface froide. Comme la buée couvre les fenêtres et les baies vitrées, elle se dépose sur la toile des tentes et les parois des containers.

À quelle température et quel taux d’humidité le point de rosée est-il atteint ?

• Supposons que la température à l’intérieur de l’abri soit de 20 °C, de 10 °C dehors et que 14 personnes occupent les lieux.

• Dans de telles conditions, l’humidité de l’air s’élève en général à plus de 70 %.

• Or, le point de rosée se trouve à 14 °C lorsque la température ambiante est de 20 °C et l’hygrométrie à 70 % h.r. Les parois de l’abri étant sans isolation, leur température s’élève également à 10 °C seulement, soit 4 °C en dessous du point de rosée. Il y a condensation.

Lorsque la température extérieure descend au-dessous de 10 °C, de la buée se forme dans les tentes et les containers en quantité si importante qu’elle goutte du plafond. Plus il fait froid dehors, plus les conditions de vie sont alors difficiles à l’intérieur. Le linge est humide en permanence et l’humidité omniprésente entraîne des risques pour la santé : rhumes, infections respiratoires, développement de moisissures sur les vêtements, les matelas et les meubles.

Il faut savoir que le chauffage ne suffit pas à garantir le confort en hiver. Il est nécessaire d’éliminer en parallèle l’humidité générée par la respiration et les activités quotidiennes. Pour empêcher la formation de condensation lorsqu’il fait 10 °C dehors, il suffit de faire passer l’humidité de l’air de 70 à 55 % ; lorsqu’il fait 5 °C, il est nécessaire de la faire baisser à 40 %. Les déshumidificateurs Trotec garantissent une déshumidification efficace. Deux solutions sont possibles :

• Installation en intérieur à l’aide des déshumidificateurs professionnels série TTK

Ces déshumidificateurs mobiles s’installent rapidement et ne nécessitent quasiment pas d’entretien. L’hygrostat intégré permet de faire fonctionner les appareils de façon automatique par rapport à une hygrométrie de consigne. L’humidité de l’air est maintenue à un niveau constant, tandis que le trop d’humidité est évacué en dehors à l’aide d’un tuyau.

• Installation en extérieur à l’aide des déshumidificateurs à adsorption modèles TTR 400 D ou TTR 500 D

Installés à l’extérieur, ces déshydrateurs d’air soufflent de l’air sec dans la tente ou les locaux par le biais d’une gaine. L’air humide est traité à l’aide d’une seconde gaine.

Différents facteurs doivent être pris en compte pour déterminer le système et le modèle le mieux adaptés. Les spécialistes de l’équipe Trotec se tiennent à votre disposition pour vous conseiller.

• Notre bureau français répond à vos questions au 03 90 29 48 12 et est également joignable par e-mail à info@trotec24.fr.

• Sachez que le groupe Trotec comprend une filiale de location qui vous permet de disposer de matériel de chauffage et de déshumidification sans devoir investir de moyens importants. Notre équipe francophone est disponible au 03 90 29 48 10 / à info-fr@kl-rent.net.

Cette entrée a été publiée dans TROTEC, Santé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

  • Thèmes d’actualité

  • Archives

Top Keywords for http://www.trotec-blog.com/fr/trotec/offrir-aux-refugies-des-tentes-sans-humidite/