Tél: +33 390 29 48-18 Du lundi au jeudi : 8 h - 17 h 30
Vendredi : 8 h - 17 h 00

Indicateur d'humidité Trotec BM31 pour la rénovation de façade

La série continue. Aujourd’hui, nous nous consacrons à la rénovation de la façade et aux testeurs d’humidité. Nous vous expliquerons les différentes étapes des travaux, des étapes préliminaires de préparation du support à la peinture, en passant par le séchage de l’enduit.

D’abord, il faut savoir qu’on ne peut pas peindre une façade à n’importe quelle période de l’année. Il fait trop froid en hiver pour que la peinture puisse sécher. En été, une chaleur trop importante peut entraîner un séchage trop rapide et une détérioration des caractéristiques des produits utilisés. Dans l’idéal, les produits pour façade doivent être appliqués à une température de 20 °C, sans trop d’humidité et de soleil.

Attention, il est également de première importance de ne commencer à peindre la façade qu’après avoir contrôlé l’état du support. Repeindre une façade prend du temps et coûte cher ; c’est pourquoi il est nécessaire de la préparer pour éliminer saleté, champignons, lichens et/ou fissures sans quoi ceux-ci réapparaîtront quelque temps après. Observez les étapes suivantes :

1 – Contrôle visuel et nettoyage

Éliminez les plantes, moisissures et lichens en appliquant un produit approprié puis nettoyez la façade au nettoyeur haute pression en réglant toutefois l’appareil sur la première vitesse pour ne pas l’abîmer. Laissez ensuite entièrement sécher la façade avant de commencer à peindre. N’oubliez pas que l’eau peut pénétrer assez profondément dans l’enduit et prend du temps à s’évaporer.

Pour contrôler l’avancée du séchage, servez-vous par exemple d’un testeur d’humidité comme le BM31 de Trotec. Ce type d’appareil non destructif permet de localiser rapidement la répartition de l’humidité dans les murs, les sols et les plafonds.

2 – Contrôle de l’adhérence du revêtement

En y passant la main. Si le revêtement laisse des traces de poudre sur la main, appliquez un fixateur compatible avec l’enduit de finition. Si vous souhaitez utiliser une revêtement épais, éliminez au préalable la couche de chaux friable.

En grattant sa surface à l’aide d’un objet pointu. Passez un vieux tournevis sur l’enduit ou sur l’ancien revêtement. Si celui-ci est friable, il est recommandé d’éliminer plusieurs millimètres à l’endroit concerné, par décapage ou sablage par exemple, et de l’enduire à nouveau. Les fissures et micro-fissures peuvent être facilement rebouchées à l’aide d’un enduit de réparation ou d’un mastic acrylique.

En sondant l’enduit à l’aide de petits coups.Apposez un bloc de bois sur l’enduit et frappez-le à l’aide d’un marteau. Si l’enduit se désagrège ou si vous remarquez un vide sous la couche d’enduit, vous devrez l’éliminer et comblez les parties mises à nu à l’aide d’un nouvel enduit. Si la surface abîmée est importante, il est conseillé d’utiliser le même enduit qu’à l’origine.

Attention : si vous choisissez un enduit minéral pour votre façade, sachez que le séchage prend quatre à six semaines. Les enduits à base de résine acrylique n’ont, eux, besoin que d’une semaine environ pour sécher et durcir. Pour déterminer l’avancée du séchage de l’enduit, vous pouvez utiliser un testeur d’humidité comme le BM31 cité précédemment.

En faisant le test de l’éponge. Ce test consiste à mouiller l’enduit à l’aide d’une éponge. En fonction de ce qui se passe – une tache apparaît ou, au contraire, l’eau perle à la surface, vous saurez si la façade absorbe l’humidité et la pluie ou isole bien. Si l’eau pénètre directement, il est nécessaire d’appliquer un nouvel enduit pour ne pas courir le risque de voir des fissures apparaître dans la peinture.

3 – Nettoyage et réparation du support

Selon l’état de votre façade, vous devrez traiter les problèmes d’humidité, de mousse et de lichens, nettoyer la façade au jet haute pression, appliquer un nouvel enduit sur les zones mises à nu ou un fixateur sur les supports poudreux et reboucher les fissures ou lézardes. Vous aurez besoin de mortier, d’un fixateur

Une fois que tout aura bien séché, vous pourrez poser des bâches de protection sur les sols, portes et fenêtres puis commencer les travaux de peinture. Pour une peinture qui accroche mieux, vous pourrez d’abord appliquer une sous-couche spéciale façade.

4 – Quelques conseils pour peindre votre façade

Comme nous l’avons en début d’article, préférez le printemps et l’automne pour rénover votre façade. Vous devrez en effet éviter de travailler par temps humide, froid ou trop chaud. Ne commencez donc pas à peindre de bon matin si les environs sont couverts de rosée et pensez à arrêter assez tôt pour que la peinture puisse sécher lentement et que l’humidité du soir ne se pose pas sur une la peinture encore fraîche.

Étalez la peinture de haut en bas et de droite à gauche de façon à appliquer la peinture de façon homogène.

Cette entrée a été publiée dans TROTEC, À la une, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

  • Thèmes d’actualité

  • Archives

Top Keywords for http://www.trotec-blog.com/fr/trotec/les-outils-coup-de-pouce-pour-reussir-les-travaux-3-le-testeur-dhumidite/