Tél: +33 390 29 48-18 Du lundi au jeudi : 8 h - 17 h 30
Vendredi : 8 h - 17 h 00

Le chèque est indéniablement français : selon la Banque centrale européenne, 61% des chèques émis en Europe le sont par des Français et près d’une transaction sur cinq est réglée par chèque. Pour les banques, les chèques engendrent des coûts de gestion élevés. Qui plus est, ce moyen de paiement serait peu sûr. Pour toutes ces raisons, le comité consultatif du secteur financier (CCSF) étudie actuellement les moyens de se tourner vers des modes de paiement alternatifs.

Les deux moyens de paiement préconisés sont le virement électronique de proximité (possible depuis un distributeur de billets ou un portable vers une liste de bénéficiaires préenregistrée) et les titres interbancaires de paiement (TIP, où le créancier donne l’autorisation à son débiteur de prélever sur son compte). S’il n’est pas question d’abolir le chèque du jour au lendemain, il sera exclu lentement mais sûrement d’un certain nombre d’utilisations, par exemple comme moyen de paiement aux administrations.

Ceci dit, l’emploi du chèque recule bel et bien dans toute l’Europe au profit de la carte de crédit. Il faut admettre que le paiement par chèque est dans certains cas rédhibitoire ; quand on est obligé de se déplacer exprès à la Poste pour une vente par correspondance ou régler une facture par exemple. Lors des achats en ligne, c’est la carte de crédit qui s’impose. Ceci dit, prudence ! Les informations de votre carte peuvent être capturées par des personnes malveillantes. Lors de vos achats en ligne, prêtez une attention particulière aux points suivants :

  • Précaution : si le prestataire ou la marque vous est inconnu, vous pouvez effectuer une recherche sur Internet pour vérifier que son nom n’est pas en relation avec des arnaques.
  • Identification : sur le site, les mentions légales, les conditions générales de vente et de retour doivent obligatoirement apparaître. Vous devez pouvoir trouver l’adresse et le numéro de téléphone du gérant ainsi que de la juridiction compétente.
  • Joignabilité : une société sérieuse doit pouvoir être jointe par téléphone pendant ses heures d’ouverture et son adresse comprendre plus qu’une boîte postale.
  • Transparence : les produits vendus et les prestations proposées doivent être clairement décrits.
  • Sécurité : la page de paiement par carte de crédit doit être sécurisée. Vous devrez voir le symbole de cadenas ou https dans le champ d’adresse.
  • Confidentialité : la société doit garantir le respect et la protection de vos données personnelles.

La certification, un signe de qualité

Les certifications comme la Webcert® délivrée par l’AFNOR ou le sigle Trusted Shops sont des garants de qualité délivrées par des organismes indépendants. Les sites qui se voient décerner ces certifications garantissent la protection du consommateur et le meilleur service possible au client. Dans le cas de Trusted Shops, vous êtes par exemple sûr d’être remboursé en cas de non livraison ou de fraude sur votre carte de crédit. En passant commande sur le site de TROTEC, vous êtes donc sûr de bénéficier de cette sécurité !

Nous espérons vous voir bientôt dans notre boutique !

Cette entrée a été publiée dans TROTEC, À la une, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

  • Thèmes d’actualité

  • Archives

Top Keywords for http://www.trotec-blog.com/fr/trotec/la-fin-du-cheque-est-elle-proche/