Tél: +33 390 29 48-18 Du lundi au jeudi : 8 h - 17 h 30
Vendredi : 8 h - 17 h 00

Dans une cave à vins, pour que les bouteilles vieillissent bien, il faut veiller à ce qu’il fasse sombre, à ce que la température soit constante, l’hygrométrie élevée et l’environnement calme, sans vibrations ni odeurs. Cet article reprend les points essentiels pour conserver ses bouteilles dans les meilleures conditions de garde possible. À la vôtre !

1. Fraîcheur et température constante

La température de la cave doit être comprise entre 11 et 15 °C. Il est absolument nécessaire que la température soit constante ou, du moins, qu’elle ne change pas soudainement car les écarts brusques de température (différence jour/nuit par exemple) accélèrent le vieillissement. Si votre cave n’est pas enterrée, il vous faudra éventuellement l’isoler ou avoir recours à un climatiseur.

Conseil : placez vos vins blancs à l’endroit le plus frais (en bas, en général) car ils ne supportent pas la chaleur.

2. Importance de l’hygrométrie

L’hygrométrie doit faire l’objet de toutes les attentions car elle conditionne l’étanchéité des bouchons et la qualité du vin. Lorsqu’elle est insuffisante, les bouchons sèchent et laissent passer l’air, tandis qu’une humidité trop importante favorise l’apparition de moisissures. Pour garantir le taux d’hygrométrie idéal de 70-80 %, la solution la plus simple est d’installer une armoire à vin ou un humidificateur professionnel comme le B200 de Trotec (420 € env. dans la boutique du fabriquant). Pour contrôler l’hygrométrie, un thermo-hygromètre portable comme le BC05 (41,80 € sur trotec24.com) fait très bien l’affaire.

Astuce : pour préserver les étiquettes et éviter que l’humidité ne les tache, vous pouvez entourer les bouteilles d’une couche de film étirable.

3. Conservation des bouteilles à l’horizontale

Tout le monde sait qu’on conserve les bouteilles couchées. Mais pourquoi ? Pour que le bouchon soit toujours en contact avec le vin et qu’il reste humidifié. Il empêche ainsi l’air de rentrer dans la bouteille. D’ailleurs, le saviez-vous ? Quand le bouchon se déssèche et que le vin prend un goût de bouchon, on parle de vin bouchonné.

Conseil : le risque d’avoir des bouteilles couleuses est grand lorsque les conditions de température et d’hygrométrie ne sont pas remplies. Ceci dit, même dans des conditions de stockage idéales, il est recommandé de remplacer les bouchons tous les quinze ans environ.

4. Repos dans l’obscurité

Le vin doit être conservé à l’abri de la lumière. Les UV influent en effet sur sa constitution en perturbant les phénomènes chimiques et biologiques du vieillissement. Obscurcissez donc la pièce et bannissez les néons ou vous verrez vos vins changer de goût et de couleur.

5. Ne pas déranger s.v.p.

Pour pouvoir reposer, les bouteilles doivent être entreposées au calme, dans un lieu sans vibrations. Mieux vaut ne pas habiter près du métro, d’une route où passent beaucoup de poids lourds ou d’un lieu bruyant. Sous l’effet des vibrations, en effet, les particules qui se cristallisent et précipitent (le dépôt) se remettent continuellement en suspension. Mauvais pour le vieillissement.

Conseil : prenez soin de ranger à portée de main les vins que vous consommerez rapidement pour ne pas déranger les vins de garde à chaque visite de la cave.

6. Neutralité olfactive

Le vin respire au travers du bouchon, il est donc absolument nécessaire de le tenir éloigné de toute source d’odeurs. On n’installera donc pas sa cave à proximité d’une chaudière, d’une cuve de fioul, de conserves, de peintures ou de cartons.

Conseil : vous pouvez entreposer telles quelles les bouteilles achetées dans une caisse de bois mais déballez celles vendues en carton à cause des odeurs qui s’échapperont du carton au fur et à mesure que celui-ci prendra l’humidité.

7. Aération et stockage

L’aération est importante pour que le vin ne prenne pas d’odeurs de moisi mais veillez à ne pas créer de courants d’air.

Pour le rangement, préférez les casiers métalliques, plastique, en ciment ou en parpaings aux casiers en bois qui se détériorent en atmosphère humide. Pour vous y retrouver facilement, vous pouvez ranger vos vins par type, régions et appellations mais aussi faire un plan de cave. Faites-vous aussi des références en notant la date d’achat, le prix, le millésime, le producteur, la date prévue de consommation idéale et vos remarques à la dégustation.

Note : il existe des services de stockage et conservation du vin qui offrent les conditions idéales nécessaires au mûrissement des vins. Super pour ceux qui souhaitent se constituer une cave mais manque d’espace en ville. Voir par exemple les caves de garde Au bonheur du vin.

Cette entrée a été publiée dans TROTEC, Loisirs, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

  • Thèmes d’actualité

  • Archives

Top Keywords for http://www.trotec-blog.com/fr/trotec/cave-a-vin-conditions-ideales-de-conservation-du-vin/